A l’occasion de la Journée Internationale des Droits des Femmes, Europe 1 revient ce soir sur 65 ans de luttes et de conquêtes

Publié le 6 Mars 2020

A l’occasion de la Journée Internationale des Droits des Femmes, Europe 1 revient ce soir sur 65 ans de luttes et de conquêtes

Ce vendredi 6 mars, à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, Europe 1 diffuse à partir de 19h00 un tout sonore inédit intitulé "Mesdames" dans Le grand journal du soir présenté par Nathalie Levy.

Une production réalisée exclusivement à partir des archives sonores de la station. Incarnée par Laure Dautriche, cette série exceptionnelle prend comme point de départ la conférence de Genève sur les femmes de 1956 et s'achève sur la libération de la parole avec le mouvement « MeToo ».

Chaque module sonore réalisé par Sébastien Guidis plonge les auditeurs dans un univers radiophonique propre à Europe 1, guidé par la voix de Laure Dautriche qui porte le regard aiguisé d’une jeune femme de 2020 sur un monde en perpétuelle évolution.  

La première partie raconte comment de 1955 à 1974, dans un monde sexiste, imprégné de nombreux préjugés, des femmes et des hommes se sont mobilisés avec courage pour changer la société. Des conférences, des manifestations, des pétitions et des combats judiciaires, comme le procès de Bobigny agitent la France. On y revendique le droit d’accéder plus facilement à l’emploi, de se vêtir, de disposer de son corps librement, de choisir la maternité et pourquoi pas d’accéder au pouvoir comme les hommes.

La seconde partie débute le 26 novembre 1974, avec la voix de Simone Veil, alors ministre de la Santé, qui défend avec force et courage son projet de loi violemment contesté sur l’interruption volontaire de grossesse, devant une assemblée nationale principalement masculine. Progressivement les femmes vont conquérir des postes importants. Pourtant, malgré ces conquêtes, certaines certaines souffrent de la violence des hommes, parfois de leur propre époux : la criminalisation du viol ainsi que la loi Neiertz sur les violences conjugales et le harcèlement sexuel ne suffisent malheureusement pas à les protéger.

Dans la troisième partie, les femmes prennent la parole, utilisent les réseaux sociaux qui leur permettent une plus large diffusion. Dans les années 2010, elles dénoncent leurs difficultés à faire appliquer leurs droits : à accéder à la contraception et à l’IVG, à des postes haut placés dans les entreprises, à gagner le même salaire, à porter plainte lorsqu’elles sont victimes de harcèlement ou de violences... Et si les hommes se joignaient à elles pour changer le monde ?

De 19h30 à 20h, à la suite de cette série exceptionnelle, Marlène Schiappa, Rebecca Amsellem, Yvette Roudy et Caroline Fourest rejoindront le plateau pour échanger et débattre.

Rédigé par Jeremy

Publié dans #Actu Radio, #Europe 1

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article