"C politique" de retour en version confiné ce dimanche sur France 5

Publié le 29 Mars 2020

"C politique" de retour en version confiné ce dimanche sur France 5

Ce dimanche 29 mars de 18h35 à 19h55 sur France 5, pour la deuxième semaine consécutive, "C politique" est de retour en version confiné. Toujours en partenariat avec le média digital Brut, Karim Rissouli et les chroniqueurs décryptent, de chez eux, l’actualité française et internationale de la semaine.

Les invités :
Michelle Perrot, historienne, spécialiste de l’histoire sociale et de l'histoire des femmes. Elle parlera de ces métiers du care, du soin où les femmes se retrouvent en première ligne pour faire face à la crise.

Michaël Foessel, philosophe. A l’heure où les mesures de confinement mettent à l’épreuve nos libertés publiques, il expliquera quelles seront les conséquences pour notre démocratie du discours très "guerrier" d'Emmanuel Macron face à ce qu'il appelle "l'ennemi invisible".

Arnauld Miguet, correspondant de France Télévisions à Pékin. Après plus de 60 jours de confinement, Arnauld Miguet est toujours à Wuhan, berceau du virus. Il racontera son quotidien et apportera son regard sur la gestion de la crise par la Chine.

Marjolaine Moreau, caissière dans un supermarché à Lyon. Alors qu’ Emmanuel Macron a salué ces "soldats de deuxième ligne" dans cette guerre contre le virus, elle parlera de sa vie partagée entre la volonté de servir et la peur du virus.

> Le dossier de la semaine avec Maxime Darquier, Camille Girerd et Thomas Snegaroff.
Cette semaine, la chloroquine du professeur Didier Raoult a déchaîné les passions. Qui est ce Professeur ? Comment s’est-il imposé dans le débat public ? Qui sont ses soutiens politiques ? Comment l’Elysée a géré ce personnage controversé qui affirme avoir la molécule pour soigner le virus ? Que nous apprend l’Histoire sur les précédentes épidémies et nos rêves de remèdes miracles ?  

> La Semaine Pol de Felix Suffert Lopez et Etienne Melou.
A l'étranger, cette semaine a été marquée par l’expansion de l’épidémie aux Etats-Unis, par un changement de stratégie de Boris Johnson en Grande Bretagne et par des fake news relayées par Nicolas Maduro au Nicaragua. Le virus gagne peu à peu toute la planète avec la moitié de sa population désormais confinée.  

> L’homme de la semaine par Meriem Amellal
Andrew Cuomo, gouverneur de New-York, est la nouvelle star de la politique américaine. Il est en première ligne dans la lutte contre le Covid 19 dans un Etat américain dramatiquement frappé. Sa stratégie est l’exacte opposée de celle de Donald Trump : il est pour le confinement afin de sauver un maximum de vie, quitte à impacter sévèrement l’économie.

> La lettre d’Italie de Raphael Trésanini
Cette semaine, Raphael Trésanini, confiné dans la banlieue de Rome, nous donne des nouvelles de Gianni, ce jeune italien frappé par le Covid 19 et qui l'a transmis à son père, qui en est décédé. Cette vidéo, réalisé par Brut, a dépassé les onze millions de visionnages. Cette semaine, Gianni est sorti de l’hôpital et démarre un confinement ultra-strict.   

 > Le carnet de route de Camille Courcy.
Cette semaine, la reporter de Brut, Camille Courcy, était sur les routes de l’Oise, premier département massivement frappé par l’épidémie et où un  premier médecin urgentiste est décédé le week-end dernier.

Comment les habitants de l’Oise vivent-ils avec le virus ?  Reportage avec l’animateur d’une radio locale qui tente de maintenir du lien entre les habitants, une auxiliaire de vie qui vient en aide aux personnes âgées à domicile, un maire qui gère au mieux la situation avec de nombreux agents municipaux frappés par le virus et des infirmières d’une clinique privée qui font tout pour aider l’hôpital public de la ville, complètement débordé.

> Sur le terrain avec Maxime Darquier
Avec la rédaction de Brut, Maxime Darquier parle de trois professions oubliées et pourtant en première ligne face au virus. Les éboueurs qui continuent leur travail malgré les risques de contaminations. Les livreurs de repas à domicile qui perdraient leurs revenus s’ils arrêtaient de travailler au service des confinés… Et, les agents hospitaliers plus que jamais indispensables, puisque ce sont elles, des femmes en grande majorité, qui nettoient les chambres des malades.  

Une émission réalisée et montée dans le plus strict respect des consignes sanitaires en vigueur dans notre pays.

Crédit photo : Nathalie Guyon / FTV

Rédigé par Jeremy

Publié dans #Actu TV, #France 5

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article