"Au secours, bonjour!", nouvelle fiction courte à découvrir dès ce dimanche sur France 2

Publié le 19 Avril 2020

"Au secours, bonjour!", nouvelle fiction courte à découvrir dès ce dimanche sur France 2

Dès ce dimanche 19 avril à 20h55, France 2 propose une fiction courte inédite et quotidienne, "Au secours, bonjour!". Un moment d'humour et de solidarité face au confinement, cette expérience hors norme partagée par tous.

"Au secours, bonjour!", est une nouvelle comédie en prise avec le réel, qui croque le quotidien des français rythmé de questions et d'appels vidéos. Pour rire et sourire ensemble du confinement et des situations humaines que génèrent nos vies confinées.

Une production complexe pour cette série courte, en situation dégradée, 100% confinée. Une création originale mise en place grâce à l'enthousiasme et la généreuse participation des auteurs, techniciens et artistes. Entièrement tournée au smartphone depuis les lieux de confinement des personnalités.

"Au secours, Bonjour!" est un service un peu particulier... né du confinement. Deux experts improvisés - Alice Belaïdi et Loïc Legendre - doivent répondre chaque soir à différents appels vidéo de citoyens confinés interprétés par Olivier Baroux, Michèle Bernier, Marina Foïs, Jean-Paul Rouve , Elie Semoun, Bruno Solo, Camille Lellouche, Maxime Gasteuil, Manu Payet, Géraldine Nakache, Jonathan Cohen.... et bien d'autres encore solidaires de l'aventure, désireuses de se mettre en scène pour nous réconforter avec humour et dérision.

Avec beaucoup d'humour et de dérision, ils rassurent chacun d'entre eux sur leur nouveau quotidien en cette période de confinement: L'isolement, le télé-travail, les devoirs des enfants,  les courses, le couple, les activités sportives, les vidéos conférence avec les amis, la famille...

Les questions quotidiennes sont nombreuses et les situations sont parfois plus que cocasses pour s'adapter à ce nouveau mode de vie.

Rédigé par Jeremy

Publié dans #Actu TV, #France 2

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article