"Il était une fois les gènes", une série documentaire inédite ce soir sur ARTE (vidéo)

Publié le 23 Mai 2020

"Il était une fois les gènes", une série documentaire inédite ce soir sur ARTE (vidéo)

Ce soir à partir de 23h50, ARTE diffusera "Il était une fois les gènes", une série documentaire inédite de deux épisodes de 52 minutes de Barak Goodman.

Adapté du livre Il était une fois le gène du médecin indo-américain Siddhartha Mukherjee, ce documentaire captivant retrace l’histoire stimulante de la génétique, de ses premiers balbutiements au XIXe siècle jusqu’aux récentes techniques de modification de l’ADN. Porteuses d’espoir pour les patients atteints de maladies rares, ces thérapies soulèvent aussi des controverses à l’heure où des laboratoires sont tentés par une forme moderne d’eugénisme. Nourrie d’archives et d’interviews (biologistes, médecins, patients), une plongée fascinante dans les coulisses d’une révolution médicale et scientifique.

Épisode 1 - Comprendre le génome
Avec environ 23 000 gènes et 23 paires de chromosomes, le génome humain abrite le patrimoine génétique à la manière d’une bibliothèque géante. Si la réflexion autour de l’hérédité émerge dès l’Antiquité, il faut attendre les travaux du moine botaniste autrichien Gregor Mendel en 1866 pour comprendre comment certains caractères se transmettent entre les générations. En 1913, le chercheur américain Thomas Hunt Morgan crée la première cartographie génétique. Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, la recherche bondit grâce à l’avancée de la biologie moléculaire. En 1953, la découverte de la structure de l’ADN relance l’espoir de traiter des maladies jusque-là incurables.

Épisode 2 - Modifier le génome
Dans les années 1980, la technique de l’ « ADN recombinant » révolutionne le marché du médicament, notamment pour les diabétiques qui peuvent désormais bénéficier d’insuline de synthèse. Il s’agit du premier jalon du génie génétique, soit l’ensemble des techniques développées par la suite pour identifier, modifier et transférer des gènes d’un organisme à un autre. En 2004, le séquençage complet de notre génome accélère l’expérimentation de traitements comme la thérapie génique ou plus tard les « ciseaux génétiques » (CRISPRCas9). Mais jusqu’où peut-on manipuler le vivant ?

 

Rédigé par Sarah

Publié dans #Actu TV, #ARTE

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article