Nuit d'Aix en Provence dans "Passage des arts" ce soir sur France 5

Publié le 18 Juillet 2020

Nuit d'Aix en Provence dans "Passage des arts" ce soir sur France 5

Le samedi soir à 22h25, France 5 propose la case "Passage des arts". La culture se décline sous toutes ses formes avec des documentaires inédits et du spectacle vivant :  musique, opéras, théâtre ...

Ce soir, "Passage des arts" propose une soirée spéciale sur le festival international d'art lyrique d'Aix-en-Provence.

22h25 : TRAVIATA ET NOUS  
Un documentaire de Philippe Béziat avec Natalie Dessay, Jean-Francois Sivadier, Louis Langrée et Charles Castronovo
Printemps 2011, Jean-François Sivadier met en scène La Traviata, à Aix en Provence, sous la direction de Louis Langrée. Natalie Dessay est Violetta. Pendant deux mois, des salles de répétitions aux coulisses du Théâtre de l’Archevêché, une équipe de cinéma a suivi leur travail au plus près.

Chacun d’entre nous a un jour rendez-vous avec cette femme, cette œuvre, ce mythe : Traviata

Alors, comment devient-on La Traviata ?

Comment l’histoire prend-elle vie sur un plateau de théâtre ? Comment l’émotion renait-elle sous la baguette du chef, entre les rangs de l’orchestre et du chœur ? Comment se reproduit et se renouvèle la magie de l’opéra ?

Comment s’opère l’incarnation d’un personnage aussi emblématique que celui de Violetta Valéry, inspiré de celui de La dame aux camélias d’Alexandre Dumas fils ? Sans doute grâce au talent dramatique de Natalie Dessay autant qu’à sa très célèbre voix de soprano.

0h15 : OPÉRA L'ANGE DE FEU
En 2018, pour les 70 ans du Festival international d'art lyrique d'Aix-en-Provence, l’œuvre puissante de Sergueï Prokofiev (1891-1953) était mise en scène par Mariusz Treliński et dirigée par le chef d'orchestre Kazushi Ono.

La jeune Renata entend des voix. Depuis son enfance, elle est visitée par un ange de feu au rayonnement sublime. Folle de lui, partie à sa recherche depuis qu’il l’a abandonnée, elle rencontre sur son chemin le chevalier Ruprecht qui, par amour pour elle, va tenter de l’arracher à cette possession charnelle. De taverne en couvent, entre scènes de spiritisme ou d’exorcisme, d’hystéries collectives ou d’humour burlesque, rien ne manque à L’Ange de feu, puissant ouvrage aux limites de l’expressionisme. Tiré d’un roman symboliste de Valéri Brioussov, cet opéra demeure le plus éclatant chef-d’œuvre lyrique de son compositeur.

Rédigé par Sarah

Publié dans #Actu TV, #France 5

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article