"Trafic d’enfants" et "La justice les yeux dans les yeux", documentaires inédits dans la case "La vie en face" ce soir sur ARTE

Publié le 22 Juillet 2020

"Trafic d’enfants" et "La justice les yeux dans les yeux", documentaires inédits dans la case "La vie en face" ce soir sur ARTE

Cet été et tous les mercredis en deuxième partie de soirée, ARTE propose à ses téléspectateurs "La vie en face", une collection de 20 documentaires.

Cette case nous raconte sans fard ces existences, une poignée de vies face à de grands défis contemporains, qu’il s’agisse de la discrimination au quotidien, de la mutation urbaine, de la répression à défaut de réinsertion, de nos origines, de religion ou encore du choix de sa mort. Des films forts portés par des écritures et des regards singuliers, où des personnages bien réels dépassent les contraintes et les difficultés sociales qui pourraient les accabler.

22h30 - Trafic d’enfants
Documentaire D’olivier Ballande
Des centaines de vols sont régulièrement commis dans le métro parisien par des enfants roumains. Après plusieurs interpellations, la Brigade de protection des mineurs s’empare de l’affaire. Dans les pas des policiers et des magistrats, le documentaire suit l’enquête menée en collaboration avec la police roumaine. Très vite les interrogatoires et les écoutes dévoilent que le produit des vols est presque intégralement reversé aux parents qui vivent dans des squats au-delà du périphérique, puis renvoyé en Roumanie. Les enquêteurs découvrent des enfants sous emprise, interdits d’école, obligés de voler par leurs parents, pour rembourser des dettes d’honneur. Un documentaire intense sur la justice face à un trafic d’enfants à l’échelle européenne.

23h30 - La justice les yeux dans les yeux
Documentaire De François Kohler
Une expérience pilote de médiation carcérale se met en place pour la première fois dans une prison suisse. Elle est censée encourager un dialogue entre des auteurs de crimes ou de délits et leurs victimes. Leurs entretiens tout d’abord séparés avec les médiateurs doivent culminer par leur rencontre librement consentie, si toutes les conditions sont réunies.

Le documentaire se propose d’observer la transformation du regard du criminel sur ses actes et sa victime, ce moment où il sort de son déni et réalise la réalité de l’être qu’il a en face de lui. Un moment crucial où l’égalité soudaine des regards confronte leurs agresseurs à la douloureuse réalité qu’elles ont endurée.

Crédit photo : QUARK PRODUCTIONS / ARTE FRANCE

Rédigé par Jeremy

Publié dans #Actu TV, #ARTE

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article