7 jours, 7 nuits à Avignon et L’école des corps cassés dans Reportages sur TF1

Publié le 6 Février 2016

7 jours, 7 nuits à Avignon et L’école des corps cassés dans Reportages sur TF1

Comme chaque samedi et dimanche à 13h30, TF1 proposera à ses téléspectateurs un nouveau numéro de son magazine Reportages avec au sommaire aujourd'hui :

7 jours, 7 nuits à Avignon

On l'aperçoit de loin. Située aux confins de trois départements, le Vaucluse, le Gard et les Bouches-du-Rhône, la ville d'Avignon se dresse fièrement sur son Rocher des Doms, niché au coeur de ses remparts. Depuis qu'elle a été nommée capitale de la Chrétienté au 14ème siècle, la Cité des Papes n'a rien perdu de sa superbe. En 1995, son centre historique, son ensemble épiscopal, son Palais (la plus grande des constructions gothiques du Moyen-Age) et son pont, ont même été classés au Patrimoine mondial de l'UNESCO. D'abord terre d'accueil des Papes, elle est devenue, depuis 1947, celle des artistes, saltimbanques, comédiens et autres amuseurs publics. Des dizaines de milliers de visiteurs se pressent chaque année à son festival. Trois semaines par an, qui feraient presque oublier les 344 jours restants. Pourtant ils sont près de 100 000 Avignonnais à faire vivre leur ville, intra-muros comme extra-muros. Pendant 7 jours et 7 nuits, c'est cet Avignon, côté pile et côté face, que nous allons découvrir. Six Avignonnais vont nous guider, chacun à leur manière, dans cette Cité des Papes, qui fait battre leur coeur... au quotidien.

L’école des corps cassés

C'est un lieu qui marque une vie. " La fondation ", ou " la fonda " comme tout le monde l'appelle, est un centre de rééducation situé à Saint-Fargeau (Seine-et-Marne) qui accueille une centaine d'enfants de 3 à 18 ans, souvent après une opération. À force de kinésithérapie intensive, ils réapprennent à se tenir debout, se déplacer, ou vivre avec leur handicap. Nous avons passé six mois dans cet internat pas comme les autres, aux côtés de quatre de ses petits pensionnaires, quatre enfants à la volonté hors du commun.

Rédigé par Le Zapping du PAF

Publié dans #TF1

Commenter cet article