"1940-1945 : les Français et leurs secrets" dans Complément d'enquête sur France 2

Publié le 9 Mai 2013

Ce soir à 22h15, Benoît Duquesne présentera sur France 2 un nouveau numéro de Complément d'Enquête qui aura pour sujet "1940-1945 : les Français et leurs secrets".

Au lendemain de l'anniversaire de l'armistice du 8 mai 45, Complément d'Enquête sur ces petites histoires qui ont croisé la grande, sur ces destinées bousculées par la guerre, sur ces héros inconnus. L'histoire d'Eugène Minguet, soldat vaincu par l'armée allemande, qui raconte la bataille oubliée de juin 1940, la déroute de l'armée français face aux Allemands qui fit 100 000 morts; celle de Léo Lehrmann, architecte juif, caché dans les combles de l'hôtel Bristol à Paris pendant l'occupation, ou encore, celle de Gisèle, enfant des "lebensborn", ces pouponnières créées par les nazis pour élever des enfants de race aryenne.

L'enfance du mal, un reportage de Cécile Delarue
Gisèle, 70 ans. A son arrivée en France à l'âge de 2 ans, elle n'avait officiellement ni père ni mère, et ne parlait qu'Allemand.  Elle était l'un des enfants des "lebensborn", les pouponnières nazies, ouvertes pendant la guerre dans les pays occupés, pour créer des enfants de race aryenne. Gisèle a passé une partie de sa vie à enquêter pour reconstituer les premiers mois de son histoire.

L'hôtel des justes, un reportage de Nathalie Sapena
Personne ou presque ne connaît son histoire. Il s'appelait Léo Lehrman, c'était un architecte juif. Pendant l'occupation, il a été caché dans les combles de l'hôtel Bristol, l'un des rares grands hôtels de Paris non réquisitionnés par les Allemands. La nuit, lorsque l'hôtel était vide, il quittait sa cachette, pour aller faire en secret les plans de l'hôtel. Complément d'Enquête sur cette histoire inédite.

Les archives de la guerre oubliée, un reportage d'Edouard Perrin
L'histoire d'Eugène Minguet , soldat français vaincu par les allemands en 1940, Complément d'Enquête l'a retrouvée dans les archives de l'armée de terre. Au milieu de kilomètres de rayonnages, les carnets, jusque là oubliés, d'un des acteurs de la débâcle. Le récit, jour après jour, de la défaite de juin 40. Une guerre oubliée, avant l'armistice, mais qui fit 100 000 morts côté français en un mois et demi.

Crédit photo : Pierre Guibert / France 2

Rédigé par Jeremy

Publié dans #Actualité TV

Commenter cet article