Europe 1 lance le téléphone rouge numérique

Publié le 9 Février 2007

Il y a 34 ans, Europe 1 lançait le "téléphone rouge". En composant le 01.47.23.56.78 les auditeurs pouvaient prévenir la station d'un évenement se déroulant près de chez eux.

Aujourd'hui, Europe 1 innove et lance le téléphone rouge numérique. 24h/24, 7/7j, les auditeurs et Internautes du monde entier peuvent désormais alerter la rédaction d’Europe 1 lorsqu’ils sont témoins d’un événement en se connectant sur www.europe1.fr.

Vous pourrez ainsi transmettre une information à laquelle peuvent être associés des photos, des vidéos ou encore de l’audio (fichiers MP3). Elles feront ensuite l’objet d’une vérification par une équipe de journalistes puis seront transmises à la rédaction et mise en ligne sur www.europe1.fr.

Chaque semaine une prime de 250 euros continue de récompenser la meilleure information recueillie par le téléphone rouge, diffusée à l’antenne d’Europe 1 ou sur www.europe1.fr

Europe 1 précise que "depuis son lancement au cours de l’été 1973, le téléphone rouge d’Europe 1, précurseur de l’interactivité avec les auditeurs, a permis à la station, à de multiples reprises, d’être la première source d’événements majeurs : dès le 5 août 1973, Europe 1 annonçait l’attentat à l’aéroport d’Athènes commis par un commando Palestinien sur un groupe de voyageurs...Plus tard, Europe 1 annoncera entre autre le parachutage sur Kolwezi, la catastrophe aérienne du Mont Sainte Odile, la mort de Roger-Patrice Pelat ou encore le crash du Concorde…"


Source : Europe 1

Rédigé par Jérémy

Publié dans #Actu radio sur le web

Commenter cet article

Maud 10/03/2009

Demain, manifestation des listes complémentaires du concours de professeur des écoles à qui les inspections académiques avaient promis le recrutement à une bonne partie d'entre elles au vue des besoins de remplacements des professeurs des écoles cette année et que l'on a oublié, faute de moyen. Résultat : un grand nombre d'élèves restés sans maitresse plusieurs jours consécutifs. Les parents s'en plaignent de plus en plus. RDV mercredi 11 mars à 14h devant le ministère de l'éducation nationale de toutes les listes complémentaires de France.