"Bosnie : Nouveaux visages" dans Echappées belles sur France 5

Publié le 30 Novembre 2013

echappees-belles-nathalie-guyon_ftv_f5.jpg
Ce samedi en première partie de soirée, France 5 proposera un nouveau numéro de son magazine Echappées belles qui aura pour thème "Bosnie : Nouveaux visages".

Des environs de Sarajevo, en passant par la place Sebilj, ou encore le charme de la ville de Konjik on découvre avec Raphaël de Casabianca un pays qui n’a pas peur de se renouveler et qui se distingue par des pratiques éco- responsables.

Dans un décor semblable à la forêt amazonienne, Raphaël commence son aventure bosnienne sur la rivière Tara, dans un raft, en compagnie de Danilo. Direction Sarajevo où Raphaël retrouve Edis Bilic, un danseur de hip-hop, ensemble, ils partent à la découverte de différents quartiers aux influences austro- hongroises, ottomanes... vient l’heure du cevapi, le snack de tous les habitants de Sarajevo.

Pour plonger dans l’histoire de Sarajevo pendant la guerre des années 1990, Raphaël et Edis empruntent un tramway et traversent la ville. En passant par sniper alley, Edis montre les façades d’immeubles encore criblées de balles. Ils arrivent au tunnel Spasa qui a permis aux Bosniaques de s’approvisionner en vivres, en munitions... En chemin ils visitent la maison de la famille Kollar transformée en petit musée. On ressent ici la gravité des événements de 1992.

Puis c’est en VTT en compagnie d’Emir, un des fondateurs de « Green Tour », que Raphaël poursuit sa visite de Sarajevo.

Raphaël arrive à Konjic. Il est accueilli par Amela Hujdur qui le guide à travers cette ville de la région Bosnie-Herzégovine. Amela raconte qu’avec son association elle essaie d’unir les différentes communautés catholiques et musulmanes. La visite se poursuit par celle d’un atelier de sculpture sur bois, une spécialité bosnienne. Puis, ils se rendent au bunker de Tito, un site qui a été construit en toute discrétion pendant la guerre.

Raphaël, en compagnie de Vladimir Coric traverse la ville de Mostar à la rencontre de la jeunesse qui dynamise cette ville. Raphaël arrive ensuite à Trebinje, connue pour son climat doux et son architecture qui rappelle les villes méditerranéennes. Il a rendez-vous avec Gordana, qui avec son association prône le retour vers la nourriture saine, biologique et locale. Direction le village de Petrovo poljé et le monastère de St-Paul pour une visite de deux domaines agricoles. L’émission se termine sur une note conviviale, un repas dans un paysage romantique, sous le soleil du sud de la Bosnie.

Crédit photo : Nathalie Guyon / FTV France 5

Rédigé par Fabien

Publié dans #Actualité TV

Commenter cet article