"Brooklyn Boheme", le documentaire primé de Nelson George diffusé ce soir sur Sundance Channel

Publié le 29 Mai 2013

sudance-channel
Sundance Channel diffuser ce mercredi à 21h Brooklyn Boheme, le documentaire primé et très attendu du réalisateur Nelson George.

Auteur, cinéaste et habitant du quartier de Fort Greene à Brooklyn, New York, depuis plus de 20 ans, Nelson George dépeint dans ce documentaire émouvant ce quartier et la vie de ses habitants, en explorant la créativité et les histoires d’amour de ses amis et collègues qui forment cette communauté bohême black. Ce portait intime est composé d’entretiens avec les personnalités majeures qui ont forgé la scène artistique de cette communauté, telles que Spike Lee, Chris Rock, Branford Marsalis, Rosie Perez, Vernon Reid et bien d’autres. Ce documentaire a été récompensé d’un Black Reel Award for Outstanding Television Documentary en 2013.

« Brooklyn Boheme » est l’expression argotique courante employée plus ou moins affectueusement pour décrire un habitant de ce quartier. Contrairement à la légendaire Harlem Renaissance des années 20, qui était avant tout un courant littéraire, les artistes de ce quartier s’expriment à travers des moyens d’expressions plus modernes (cinéma, rock, hip hop, théâtre d’avant-garde, stand-up, photographie), tout en poursuivant les modes d’expression afro-américains traditionnels que sont la poésie et le jazz.

Parallèlement à la nostalgie que l’on ressent dans les documentaires et les galeries d’art pour le Manhattan des années 80, de l’autre côté du Manhattan Bridge, dans le quartier de Brooklyn, un groupe de voisins ambitieux luttaient contre le crime et la drogue pour faire de ce lieu la prochaine destination hype. Nelson George, en collaboration avec Diane Paragas, réalisatrice de documentaires et de films publicitaires, montre pourquoi plusieurs générations d’Afro-américains ont décidé de s’installer à Fort Greene et Clinton Hill et comment le quartier s’est peu à peu gentrifié.

Certaines des figures les plus influentes de la culture populaire noire de cette époque ont élu domicile à Fort Greene à un moment ou un autre des années 80 et 90 : de Spike Lee, à l’écrivain Terry McMillian, des jazzmen Wynton & Branford Marsalis à l’icône hip hop Notorious BIG, en passant par la nouvelle déesse soul Erykah Badu. Leur oeuvre a été très influencée par les personnes qu’ils ont rencontrées dans ces rues et le sentiment d’appartenance à une communauté qui y régnait. Pour Nelson George, ce film est plus qu’un documentaire, c’est un projet personnel. Il a emménagé à Fort Greene en 1985 et a participé de l’intérieur à ce mouvement, souvent en tant qu’instigateur de créativité, en investissant par exemple dans le film de Spike Lee Nola Darling n'en fait qu'à sa tête (She’s Gotta Have It) ou encore en suggérant à Chris Rock de venir s’installer dans le quartier. Nelson George a également tourné la majorité de son premier long-métrage Life Support (pour HBO) dans le quartier.

Brooklyn Boheme a été co-réalisé et co-produit par Nelson George et Diane Paragas. George a écrit le scénario, avec Emir Lewis au montage.

Rédigé par Jeremy

Publié dans #Actualité TV

Commenter cet article