Dépenses de l’été : enquête sur les pièges qui vous guettent dans Capital

Publié le 30 Juin 2013

capital-thomas-sotto-xavier-popy.jpgCe soir à 20h45, M6 proposera Capital présenté par Thomas Sotto qui aura pour sujet Dépenses de l’été : enquête sur les pièges qui vous guettent

L’été, c’est le moment de tous les dangers pour notre porte-monnaie. Et parce que la crise plombe de plus en plus le revenu des ménages, cet été plus que jamais les Français vont tenter de gérer leur budget au plus juste. Mais peut-on y parvenir facilement ?
A quelques jours des départs en vacances, la rédaction de Capital a donc enquêté sur les dangers qui vous guettent. Les sites internet qui vous proposent des voyages de luxe à prix cassés sont-ils vraiment de bonnes affaires ? Etes-vous bien ou trop assuré lorsque vous partez en voyage ? Les supermarchés sur vos lieux de vacances profitent-ils du soleil pour gonfler leurs prix ? Les séjours linguistiques pour enfants sont-ils toujours à la hauteur ? Vous allez découvrir les coulisses de vos vacances et les solutions pour déjouer tous les pièges qu’on vous tend.

Commerce : pourquoi les prix augmentent l’été ?
Des prix qui augmentent ou qui baissent, les consommateurs en ont malheureusement l’habitude tout au long de l’année. Mais s’il y a bien un moment où cela devient la norme, c’est l’été. Hôtellerie, billet d’avion, rien n’échappe à la règle. Et LE secteur où les prix montent tout particulièrement en flèche pendant les vacances, c’est le secteur de l’alimentaire.
Quelles sont les grandes surfaces qui s’amusent à jouer à ce jeu dangereux avec les consommateurs ? Quelles sont les régions les plus touchées par ce phénomène ? Qui sont ceux qui tentent de tirer leur épingle du jeu en proposant au contraire des prix bas pour attirer les vacanciers ?

Enquête : les vraies-fausses vacances de luxe
Fini le tourisme de masse, aujourd’hui ce qui se vend le mieux en terme de vacances, c’est le haut de gamme. Et ce qui cartonne tout particulièrement, ce sont les ventes privées en ligne. « Voyage privé », « Ventes privées voyage », « Direct tour », « Mytravelchic », depuis cinq ans, ces sites internet ont envahi la toile. Leur promesse : vous proposer des vacances de prestige à prix cassé ! -20%, -50% voire -70%, les promotions annoncées sont vertigineuses. Comment ces sites arrivent-ils à obtenir de telles offres à de tels prix ? Et est- ce toujours vraiment du luxe ?

L’assurance de partir tranquille ?
Avant de boucler vos valises, les agences de voyage vous proposent systématiquement de prendre une assurance: assurance bagages, assurance annulation, assistance rapatriement... Impossible de louper cette option toujours affichée en fin de commande. Elle coûte environ 5 % du prix du voyage.
Mais ces assurances sont-elles réellement nécessaires? Ne suis-je pas déjà couvert ? Vais- je vraiment être indemnisé en cas de sinistre ? Vous allez découvrir un marché florissant où les assureurs ne manquent pas d’imagination pour vous vendre toujours plus d’assurances et où pourtant, pour se faire rembourser, il faut bien souvent batailler.

Séjours linguistiques : la ruée vers l’Angleterre
Chaque année, 130 000 jeunes Français de 10 à 18 ans partent en séjour linguistique. Et pour 70 % d’entre eux, la destination phare, c’est l’Angleterre. Si autant de parents envoient leurs enfants en Grande-Bretagne apprendre l’anglais pendant les vacances scolaires, c’est que le niveau des adolescents français est parmi... les plus bas d’Europe.
De la colonie de vacances dans un manoir anglais à 800 euros la semaine en passant par le séjour en immersion dans une famille « typically british » à 2500 euros, des centaines d’organismes rivalisent d’imagination pour séduire les parents.
Que se cachent réellement derrière ces offres ? Comment les familles peuvent-elles s’y retrouver ? Les séjours sont-ils toujours à la hauteur des attentes des enfants et des parents ?

 

Crédit photo : Xavier Popy / M6

Rédigé par Sarah

Publié dans #Actualité TV

Commenter cet article