Direction Haïti dans "Va voir ailleurs" sur M6

Publié le 14 Août 2013

va-voir-ailleurs
Ce mercredi, M6 diffusera les trois derniers épisodes (jusqu'à 0h40…) de “Va voir ailleurs”, un nouveau docu-réalité produit par Tony Comiti va permettre à 6 Français de partir pour un voyage qui pourrait changer leur vie.

Ils sont éleveurs, chauffeurs de taxi, marins pêcheurs, chauffeurs routiers, médecins ou infirmières... Ils sont de bons professionnels expérimentés et aguerris qui travaillent en France depuis des années... Ils pensaient tout connaître de leur métier... Mais sauront-ils l’exercer à l’autre bout du monde dans des pays où l’environnement, les conditions de vie et les mentalités sont si différentes ?

Durant deux semaines, ils vont sillonner et découvrir un pays qu’ils ne connaissent pas, partir à la rencontre de leurs collègues étrangers, partager des expériences et des moments de vie inoubliables... et se confronter à une réalité finalement très éloignée de la leur...

Le premier épisode diffusé ce soir nous fera suivre Mélanie Carraro, 26 ans, infirmière à Paris qui prend la direction d'Haïti.

Mélanie Carraro a 26 ans. infirmière à Paris, elle exerce au sein d’une prestigieuse clinique de chirurgie esthétique, à l’équipement ultra moderne, au service de riches patients dont le seul souci est d’être plus beau ! Mélanie surprend de prime abord par son énergie débordante et l’insouciance caractéristique de son jeune âge.

Mais dans le milieu de l’esthétique, elle est rarement confrontée à la maladie et la souffrance. Pendant deux semaines, elle a quitté son univers doré pour partir dans l’un des pays les plus pauvres du monde : Haïti. un bout d’île, surnommée il y a des décennies “la perle des antilles” mais aujourd’hui ravagée par le séisme du 12 janvier 2010. Mélanie va travailler dans un univers totalement opposé au sien du centre ambulancier national, l’équivalent haïtien de notre SaMu.

La jeune Française évoluera dans des situations d’urgence avec Sergina, jeune haïtienne de 28 ans. elle devra surmonter sa crainte des maladies qu’elle ne connaît pas, comme le choléra. Elle sera aussi confrontée à la dure réalité du système de santé local, où, si l’on n’a pas d’argent, on n’est tout simplement pas soigné. elle vivra des moments intenses et forts en émotions comme la nuit où elle va devoir dépasser son statut d’infirmière pour mettre au monde un bébé dans l’ambulance. Mais Mélanie devra aussi faire face à des situations terribles, notamment à l’hôpital général de Port-au-Prince.

Car les patients, faute d’argent, attendent le dernier moment pour se faire soigner et arrivent aux urgences, souvent trop tard. Mélanie sera face à la mort, pour la première fois de sa vie. La jeune femme devra voyager 7 heures dans un bus bondé, sous une chaleur accablante. Puis marcher trois heures en pleine montagne, pour aller prodiguer des soins à des villageois qui ne voient jamais de médecin. Et là, malgré la fatigue, elle aura le sentiment d’avoir participé à une mission héroïque, avec la satisfaction de se sentir utile.

Mélanie découvrira aussi la culture et les croyances locales, comme le vaudou, très présent en haïti. elle partagera des moments d’intimité avec les infirmières haïtiennes, comprendra leur réalité, leurs difficultés mais aussi leur force et leur courage.

Mélanie ressortira grandie et changée de cette expérience. elle dira même que c’est ici, en haïti, qu’elle a découvert son métier d’infirmière. un voyage intense, fort en émotions. et une aventure personnelle inoubliable.

Crédit photo : DR

Rédigé par Jeremy

Publié dans #Actualité TV

Commenter cet article