Edouard Leclerc, l'épicier de la République dans Docs Interdits sur France 3

Publié le 8 Avril 2013

france3Ce soir à 23h45 dans sa case Docs Interdits, France 3 proposera "Edouard Leclerc, l'épicier de la République" un film d’Antoine Vitkine.

Son nom figure au fronton d'innombrables hypermarchés, l’entreprise qu’il a fondée est, selon les sondages, l’une des plus populaires auprès des Français, sa mort en 2012 a donné lieu à un concert d’hommages. Mais qui connaît vraiment Edouard Leclerc ?
Ce documentaire raconte la face cachée de l’inventeur de la grande distribution moderne, ou plutôt ses faces cachées, tant sa vie est pleine de secrets et de contradictions.
 
Petit épicier qui a bâti un empire à la force du poignet, il fut également soutenu par le pouvoir gaulliste. Ancien séminariste demeuré toute sa vie dans sa ville de Landerneau, il fut aussi un homme de réseaux et de coups médiatiques. Défenseur du pouvoir d’achat au discours chrétien social, il a n’en a pas moins servi sa cause d’une main de fer, n’hésitant pas à recourir à la violence et à l’intimidation. Réformateur du commerce, il a suscité la révolte des commerçants et failli plonger la France dans une guerre civile économique. A la tête d’un empire florissant, il n’a pourtant pas choisi de s’enrichir. Personnage public et populaire, envisageant même de se présenter à l’élection présidentielle, il dissimulait cependant un terrible secret, celui de son comportement sous l’Occupation. Incarcéré à la Libération, accusé d’avoir dénoncé des habitants de Landerneau, il est revenu dans cette même ville, au vu et au su de tous, et y a ouvert une épicerie qui bouleversait l’ordre établi. Icône de la grande distribution, décoré de la Légion d’Honneur par Nicolas Sarkozy au soir de sa vie, il s’est vu confronté à de nouvelles accusations surgies de Landerneau, sa ville qu’il portait comme l’étendard de son aventure commerciale.
 
Nourri de témoignages inédits et d’archives peu connues, ce film retrace la vie d’Edouard Leclerc, personnage romanesque et troublant. C’est aussi une page de l’histoire de notre pays que l’on parcourt, depuis les formidables mutations des Trente Glorieuses jusqu’aux tabous de la collaboration.  

Rédigé par Sarah

Publié dans #Actualité TV

Commenter cet article