"Emeutes en banlieue : la mécanique infernale" au sommaire de Spécial Investigation

Publié le 4 Novembre 2013

special-investigation-xavier-lahache.jpg
Ce lundi à 22h30, Stéphane Haumant nous proposera sur Canal+ dans "Spécial Investigation" le document Emeutes en banlieue : la mécanique infernale, une enquête de Julien Daguerre pour Presse and Co.

Le 27 octobre 2005, Zyed et Bouna, deux adolescents de Clichy-sous-Bois, meurent dans un transformateur électrique, où ils se sont cachés, après une tentative d’interpellation policière. Version officielle : ils revenaient d’un chantier, où ils avaient commis un cambriolage. S’ensuivront 21 jours de violences aux quatre coins du territoire, près de 5000 interpellations et des centaines de millions d’euros de dégâts, les plus graves émeutes urbaines de l’histoire de France.

Pourtant, aujourd’hui, 8 ans après quasiment jour pour jour, la version officielle a volé en éclat. Le « cambriolage » n’a jamais existé et les forces de l’ordre poursuivaient bien les deux jeunes, contrairement à ce qu’elles avaient affirmé après le drame. Deux policiers ont finalement été renvoyés devant la justice ; ils seront jugés dans quelques mois, pour «non-assistance à personne en danger».

Vaulx-en-Velin (près de Lyon) en 1990, le Mirail (près de Toulouse) en 1998, Clichy-sous-Bois (en région parisienne) en 2005, la mécanique infernale des émeutes de banlieue est souvent la même : une arrestation policière qui tourne mal, des autorités qui donnent une version officielle contredite par les témoins du drame et un grand sentiment d’injustice dans les quartiers.

Pour SPECIAL INVESTIGATION, Julien Daguerre a retrouvé tous les acteurs de ces crises qui ont frappé l’opinion. De nombreux protagonistes de 2005 témoignent pour la première fois et éclairent d’un jour nouveau cet épisode qui illustre de façon brûlante le divorce de la République et de ses banlieues.

Crédit photo : Xavier Lahache / Canal+

Rédigé par Jeremy

Publié dans #Actualité TV

Commenter cet article