Férias et fêtes de villages : quand le Sud s'enflamme dans Enquête Exclusive

Publié le 2 Juin 2013

bernard-villardiere@pascalitoCe soir à 22h45, Bernard de la Villardière présentera  sur M6 un numéro de son magazine Enquête exclusive avec au sommaire Férias et fêtes de villages : quand le Sud s'enflamme

Tous les étés, le Sud-Ouest est en pleine effervescence : c'est la saison des férias ! Au programme : corridas, bodegas et cinq jours de fiestas ininterrompues. Les « aficionados » affluent de toute la France pour ces rassemblements traditionnels. Mais le revers de la fête, ce sont les débordements toujours plus nombreux, bien souvent causés par la consommation excessive d'alcool. Pour tenter de limiter les dégâts, les villes qui continuent d'organiser ces fêtes doivent prendre les choses en main.

À Béziers, la population est multipliée par 15 pendant la féria. Des dizaines de milliers de personnes font la fête jour et nuit dans les rues de la ville. Élodie et ses amies débarquent au camping avec leur kit de survie : leur tente et des bouteilles d'alcool. Au programme : 5 jours de fiesta sans limite. Vêtus en blanc et rouge, comme le veut la tradition, les fêtards déambulent dans les rues bondées de la ville en faisant le tour des bodegas. À la nuit tombée, l'alcool fait rapidement ses premières victimes.
Pour porter assistance aux fêtards, les pompiers de la ville seront sur le pont 24 heures sur 24. Un poste médical avancé a même été installé. Ils interviennent en moyenne cinquante fois chaque nuit. Bagarres, comas éthyliques, chutes : les victimes sont pour la plupart très jeunes, et très alcoolisées.
Les policiers de la BAC sont eux aussi sur le qui-vive. Trafic de stupéfiant, vol à la tire : ils doivent être discret et rapide pour faire des « flags ».

Les stars des férias : ce sont les taureaux et les vachettes. Un business qui rapporte gros aux organisateurs. À Dax, les concours de vaches landaises attirent 8 000 spectateurs. Ceux qui défient les vachettes s'appellent des « écarteurs ». Ils doivent éviter le plus tard possible une vache qui les charge à plus de 50km/h. Nous suivrons l'enfant du pays, Baptiste, lors de cette compétition. Devant son public, il veut à tout prix se hisser en haut du podium.

 

Crédit photo : Pascalito / M6 .

Rédigé par Sarah

Publié dans #Actualité TV

Commenter cet article