France Télévisions signe avec la totalité des organisations syndicales le nouvel accord collectif

Publié le 29 Mai 2013

ftv-facade-nathalie-guyon.jpgPatrice Papet, Directeur général délégué à l’organisation, aux ressources humaines et au projet d’entreprise de France Télévisions, et les organisations syndicales représentatives, CFDT, CGT, FO et SNJ, viennent de signer, ce mardi 28 mai,  l’accord collectif d’entreprise France Télévisions qui devient le nouveau texte social de référence pour les personnels techniques et administratifs ainsi que pour les journalistes.

Le nouvel accord, qui vient d’être signé avec l’ensemble des organisations syndicales représentatives de France Télévisions, CFDT, CGT, FO et SNJ, se substitue à deux textes qui étaient en vigueur depuis 30 ans.

Cet accord équilibré démontre la capacité de France Télévisions à se moderniser et à s’adapter aux évolutions de son environnement et à l’émergence des nouveaux usages et des nouveaux supports.

Cet accord instaure un statut commun à l’ensemble des collaborateurs de France Télévisions, quelle que soit leur société d’origine : il permet enfin de mettre effectivement en place l’entreprise unique dans l’ensemble de ses secteurs d’activité.

Il comprend un nouveau dispositif de classification fondé sur les compétences et les responsabilités associées au poste occupé par les collaborateurs.

Il met en place un dispositif salarial profondément rénové qui permet de mieux reconnaître les compétences effectivement mises en œuvre et la qualité du travail réalisé tout en offrant de nouvelles garanties en matière de gestion de carrière.

Il fonde un nouveau modèle de régulation sociale en matière de gestion des emplois et des rémunérations, clarifiant les rôles respectifs de la direction (qui définit les décisions collectives), du management (qui propose et assume les décisions individuelles) et des représentants du personnel (dont les prérogatives de contrôle sont consolidées).

Crédit photo : Nathalie Guyon / FTV

Rédigé par Jeremy

Publié dans #Actualité TV

Commenter cet article

leo 29/05/2013 12:46


beau travail du zappingdupaf. a comparer avec l' "article" du leblogtvnews.com:


Après 4 années de négociations, France Télévisions signe avec la totalité des organisations syndicales Les journalistes et les personnels techniques ont désormais une convention sociale de
référence.


 


Patrice Papet, Directeur général délégué à l’organisation, aux ressources humaines et au projet d’entreprise de France Télévisions, et les organisations syndicales représentatives, CFDT, CGT, FO
et SNJ, viennent de signer, ce mardi 28 mai, l’accord collectif d’entreprise France Télévisions qui devient le nouveau texte social de référence pour les journalistes et ainsi que pour les
personnels techniques et administratifs.


 


Les points clés de l’accord selon France télévisions :


- Cet accord instaure un statut commun à l’ensemble des collaborateurs de France Télévisions, quelle que soit leur société d’origine : il permet enfin de mettre effectivement en place
l’entreprise unique dans l’ensemble de ses secteurs d’activité.


- Il comprend un nouveau dispositif de classification fondé sur les compétences et les responsabilités associées au poste occupé par les collaborateurs.


- Il met en place un dispositif salarial profondément rénové qui permet de mieux reconnaître les compétences effectivement mises en œuvre et la qualité du travail réalisé tout en offrant de
nouvelles garanties en matière de gestion de carrière.


- Il fonde un nouveau modèle de régulation sociale en matière de gestion des emplois et des rémunérations, clarifiant les rôles respectifs de la direction (qui définit les décisions collectives),
du management (qui propose et assume les décisions individuelles) et des représentants du personnel (dont les prérogatives de contrôle sont consolidées).

Jeremy 29/05/2013 13:00



leblogtvnews comme de nombreux autres sites médias qui ont reçu le même communiqué de presse de France Télévisions et qui en ont donc fait comme nous un copier / coller. Je ne vois pas ce qu'il y
a de mal ?