« La moralisation en politique » au programme de « 5 jours à la une » sur France Info

Publié le 22 Avril 2013

France InfoDu Lundi au vendredi à 6h22, 7H55, 11H40, 13H25 et 22H10, France Info propose à ses auditeurs « 5 jours à la une », un rendez-vous dans lequel un fait d’actualité est décliné du lundi au vendredi  en 5 épisodes sous la forme d’une série de reportages.

Ce rendez-vous a pour objectif d’aborder l’actualité par une immersion plus en profondeur des journalistes sur le terrain. Résultat : des portraits, des témoignages, des ambiances pour appréhender l’information dans sa complexité et sa subtilité.

Le sujet cette semaine sera « La moralisation en politique ».

La France est le seul pays européen avec la Slovénie à ne pas rendre public les revenus des parlementaires. Pourquoi un tel manque de transparence ? Pourquoi sommes-nous si peu exigeants avec nos élus ? Pourquoi sommes-nous, nous-mêmes, si frileux à déclarer publiquement nos revenus ? Cette semaine, Alice Serrano enquête en France et en Suède où l’obligation de transparence est inscrite dans la constitution.

Lundi 22 avril : « Pourquoi l’argent est-il tabou en France ? » Exception hexagonale ? D’autres pays comme la Suède s’étonnent d’une telle pudeur. Un couple franco-suédois témoigne et la sociologue Jeanine Mossuz-Lavau met en avant l’aspect culturel.

Mardi 23 avril : Zoom sur Grand-Charmont, une commune de Franche-Comté qui a décidé de jouer la transparence. En période de crise, le maire a réduit de 20% l’indemnité des élus.

Mercredi 24 avril : En Suède, les élus ont obligation de transparence. Leurs comptes, leurs déclarations fiscales et même leurs notes de frais sont publiques. Ils sont peu nombreux à bénéficier d’appartement ou de voiture de fonction. Enquête aux côtés d’un ministre suédois durant une demi-journée.

Jeudi 25 avril : Les français sont-ils suffisamment exigeants avec leurs élus ? A Levallois-Perret, Patrick Balkany a été réélu après sa condamnation pour prise illégale d’intérêts. Pourquoi ses administrés sont-ils tant attachés au maire de Levallois.

Vendredi 26 avril : En Suède, les rédactions ont toutes un journaliste chargé d’éplucher régulièrement les notes de frais des politiques, leurs déclarations fiscales. Un faux pas peut coûter très cher aux élus…Quel est le rapport entre journalistes et politiques en Suède ?

Rédigé par Jeremy

Publié dans #Actu Radio FM

Commenter cet article