Le Grand Tour de Patrick de Carolis sur France 3 de Delhi à Paris, en passant par Amsterdam et Jaïpur

Publié le 3 Avril 2013

grand-tour-anaprod.jpgCe soir à 20h45 les téléspectateurs de France 3 pourront retrouver Patrick de Carolis dans "Le grand tour" présenté par l'ex-Président de France Télévisions ou ex-animateur du magazine "Des racines et des ailes" (entre autres) qui nous invitera à des rencontres d'exception.

« Le Grand Tour » était à l'origine un long voyage initiatique à travers l’Europe effectué par les artistes et les jeunes aristocrates européens au XVIIIe siècle, pour se forger une culture ou approfondir leurs connaissances de l’histoire et des arts.

Patrick de Carolis s’inspire de cette démarche pour proposer aux téléspectateurs un grand voyage culturel et artistique autour du monde au XXIe siècle.

Au sommaire de ce numéro de Delhi à Paris, en passant par Amsterdam et Jaïpur.

Ce voyage culturel commence en Inde.
Au début du XVIème siècle, l’Inde est morcelée en une multitude de royaumes, dirigés par des souverains hindous, des Maharajas... Grâce à l’exploitation des mines de diamants, le pays connaît ses plus belles heures.
L’histoire des Maharajas se confond avec celle de l’Inde et avec celle de ces princes venus d’Asie Centrale qui, au XVIème siècle, envahirent le sous continent indien et instaurèrent un empire, l’empire Moghol. Leurs réalisations architecturales font partie des joyaux du patrimoine mondial. Cet empire moghol va dominer le pays pendant plus de trois siècles et laisser son empreinte au Rajasthan,  pays des Maharajas...

Le Grand Tour nous emmène ensuite au cœur du Siècle d’or néerlandais.
Les Pays-Bas s’appellent alors les Provinces-Unies et forment le plus petit pays d’Europe, mais la  plus grande puissance commerciale du monde. Amsterdam devient la ville privilégiée des négociants en diamants, des tailleurs et des orfèvres les plus prestigieux. Cet essor favorise l’éclosion de « l’âge d’or de la peinture néerlandaise » et les maîtres les plus illustres font leur apparition : Rembrandt, Vermeer, ou encore Franz Hals…

Paris enfin sous le Second Empire.
L’impératrice Eugénie, dernière impératrice des Français,  devient le symbole de l’élégance à la française. L’épouse de Napoléon III est réputée pour son goût des bijoux et de la mode. C’est l’époque des fêtes impériales et des cocottes, des expositions universelles et des crinolines, du théâtre de boulevard et des expositions universelles, de la naissance de la place Vendôme, épicentre du luxe parisien et surtout du Paris tel que nous le connaissons aujourd’hui.

 

Crédit photo : Anaprod

Rédigé par Sarah

Publié dans #Actualité TV

Commenter cet article