Le second volet de "Kindia 2015" diffusé ce soir sur Canal+

Publié le 30 Octobre 2013

kindia-william-dupuy.jpg
Ce mercredi à 20h50, Canal+ proposera à ses abonnés le second volet de Kindia 2015, une aventure inédite en télévision pour laquelle la chaîne s'engage au-delà de l'écran dans une action de long terme en accompagnant des projets de développement en Guinée.

Kindia 2015, c'est un pari complètement fou. Le pari qu'en quelques années on peut améliorer les conditions de vie de toute une population. Celle de la région de Kindia, en Guinée. Un pays d'Afrique de l'Ouest dont 60 % de la population vit avec moins d'un euro par jour. C'est la 178e nation sur 186 pour l'indice de développement humain. CANAL+ a décidé de soutenir plusieurs ONG œuvrant concrètement pour les Guinéens. Et de suivre leur travail pendant plusieurs années. Parce que le développement c'est l'affaire de nous tous, ensemble, citoyens du Nord et du Sud. Et ça ne se fait pas en un jour...

Après avoir posé les enjeux, la logique des actions engagées et le contexte local dans le premier épisode, nous allons constater dans ce second volet le chemin parcouru à travers de belles réalisations, mais aussi les retards et les obstacles.

Concernant l'éducation des filles, l'accès à la santé maternelle et infantile, l'assainissement urbain ou la déforestation : on est encore loin du compte et les problèmes surgissent en nombre. La caméra va se rapprocher des hommes et des femmes qui vivent ces situations. Comment les habitants de Kindia et de sa région perçoivent-ils cet effort de développement ? Comment s'approprient-ils les équipements, les formations, toutes ces nouvelles manières de vivre le quotidien encouragées par les ONG ? Ces changements font-ils sens pour leurs bénéficiaires ? Comment le personnel des ONG adapte-t-il son action aux besoins, aux remarques et à la perception des habitants ?

Des questions qui nécessitent un traitement plus intime, au plus près des personnages que nous avons rencontrés dans le premier volet, et que nous allons retrouver tout au long du film : Sénégalais, le cultivateur de sel, a-t-il adopté les bâches en plastique proposées par les paludiers de Guérande lors de notre premier tournage ? Que devient Bilguissa, la petite fille qui fréquente la nouvelle école de son village depuis la rentrée ? Les jeunes du groupement de ramassage des déchets de Kindia parviennent-ils à l'équilibre économique et à pérenniser leur activité ?

De nouveaux personnages et de nouveaux projets émergent, comme le cuiseur à bois économe, un outil qui permet d'économiser jusqu'à 80 % de bois domestique et d'éradiquer les fumées de cuisson, sources de sérieux problèmes de santé publique.

Crédit photo : William Dupuy / Canal+

Rédigé par Jeremy

Publié dans #Actualité TV

Commenter cet article