Le sommaire de l'Effet papillon de ce 16 novembre sur Canal+

Publié le 16 Novembre 2013

daphne-roulier-eric-vernazobres.jpgCette année, emmené par Daphné Roulier, L’EFFET PAPILLON place son degré d’excellence et d’exigence encore plus haut chaque samedi à 13h45 en clair sur Canal+.

Au cœur de l’actu, plus réactive, plus percutante, l’émission commente et décrypte l’état de la planète en un battement d’aile… de papillon ! Nouveauté également, lorsque l’actu l’imposera ; Daphné ira au-devant des acteurs de l’événement qui marque la semaine. Pour parfaire ce tour du globe, PAPILLON est ponctué de nos deux rubriques « PLANÉTARIUM » (résumé en image d’un tour du monde de l’actu internationale) et «CHIFFROSCOPE» (qui répond en chiffres et en dessin animé aux grandes questions de notre temps).

Et à la fin du voyage, Daphné nous laisse toujours le monde pas tout à fait dans l’état dans lequel nous l’avions trouvé…

 

TRISTE SIRE de Cyprien D’HAESE
Après 20 ans à inaugurer les Chrysanthèmes, Albert II, l’ancien roi des Belges, n’a pas le moral. Il a laissé, en juillet dernier, le trône et sa royale pension à son fils aîné pour couler une retraite heureuse entre Bruxelles, Paris, Rome, la Côte d’Azur et son yacht à 4 millions et demi d’euros. Mais c’était sans compter son nouveau statut de retraité. Il est désormais soumis à l’impôt, pire même, à la TVA ! Et ne reçoit plus que 77 000 euros par mois pour assurer son train de vie. De l’argent de poche directement pioché dans les caisses de l’Etat, qu’il juge, sans rire, nettement insuffisant…

PRISON DOREE d’Yves SCHAEFFNER
En Californie, à défaut de pouvoir acheter sa liberté, on peut désormais s’offrir une prison 3 étoiles. Dr. Dre, Kieffer Sutherland ou encore Christian Slater en savent quelque chose. Pour 150 euros la nuit, les détenus fortunés peuvent profiter d’une cellule tout confort et surtout échapper à la promiscuité. Mais attention : les places sont limitées, la sélection draconienne et seuls les meilleurs sont acceptés.

GENERATION KAMIKAZE de Chris HUBY et Hédi AOUIDJ
Pourquoi des jeunes quittent leurs familles, leurs amis et leurs vies pour combattre en Syrie, en première ligne d’une guerre qui n’est pas la leur ? Cette question, beaucoup se la posent en Tunisie, pays qui fournit le plus gros contingent de djihadistes. 2 000 tunisiens seraient déjà morts au combat, 3 000 autres sont aujourd’hui sur le front. Pourquoi sont-ils partis ? Quête d’identité, idéalisme, lavage de cerveau ? Et comment ? PAPILLON a rencontré quelques-uns de ces apprentis guerriers et leurs familles.

PLANETARIUM de Mathieu Leblanc et David Castello-Lopes

Le CHIFFROSCOPE de Léonard Cohen, David Castello-Lopes et Emmanuel Grand

 

Crédit photo : Eric Vernazobres / Canal+

Rédigé par Sarah

Publié dans #Actualité TV

Commenter cet article