Le sommaire du 3 mars de 66 minutes : les histoires qui font l'actu

Publié le 3 Mars 2013

66 Minutes

Chaque dimanche soir à partir de 18h25, juste après ""66 Minutes", Cette saison, Xavier de Moulins propose une prolongation de son magazine avec « Les histoires qui font l'actu ».

 

Mon village va sauter
Dans les jours qui viennent, le village de Vaux au cœur de l’Auvergne pourrait être soufflé par une énorme explosion. Des ouvriers en colère de la dernière usine du coin menacent de faire sauter leurs ateliers si leurs emplois ne sont pas sauvés. Leur fonderie spécialisée dans les pièces automobiles pourrait fermer ses portes, après  plusieurs  tentatives  de  redressement  ces  dernières  années.  Un  drame  pour  les  168  salariés,  très souvent pères de familles, qui ont peu de chances de retrouver un emploi dans cette région où les usines ferment  les  unes  après  les  autres.   Entre  opérations  commando  et  déplacements  à  Paris  pour  obtenir  le
soutien d’Arnaud Montebourg, reportage dans les pas de ces ouvriers prêts à tout pour sauver leurs emplois.

La prison à la maison 
Fabien est un multirécidiviste. A son actif, plus de 30 condamnations pour des vols et trafic de stupéfiants. Il a passé 16 ans en prison et pour purger les derniers mois de sa peine, le juge l’a autorisé à porter un bracelet électronique. Ce fil à la patte qu’il porte 24h sur 24h, est relié à une équipe de surveillants qui contrôlent qu’il est bien chez lui l’après-midi. Car les 10 000 porteurs de bracelet, des petits délinquants ou des détenus en fin de peine, ne sont pas pour autant en liberté. Ils ont des horaires à respecter et s’ils multiplient les retards, ils risquent de retourner en prison. Un système qui à priori fonctionne bien puisque seulement 700 détenus y retournent sur les 10 000. Mais ce système a encore de nombreuses faiblesses : le bracelet ne comporte pas de puce GPS, et il s’arrache très facilement…

 

Crédit photo : Aurélien Faidy / M6

Rédigé par Sarah

Publié dans #Actualité TV

Commenter cet article