Les laboratoires pharmaceutiques au programme des Inflitrés sur France 2

Publié le 22 Février 2013

marie-drucker@ftv charlotte-schousboe
Ce vendredi à 22h50, Marie Drucker présentera un nouveau numéro de l'excellent magazine "Les inflitrés". Pour cette nouvelle saison, les journalistes de CAPA ont saisi une nouvelle fois une réalité au cœur de différents mouvements, milieux ou entreprises. Des enquêtes chocs et inédites, des reportages, loin des images habituelles.

Pour ce troisième numéro de la saison, l’équipe des Infiltrés est parvenue à pénétrer le monde très secret des laboratoires pharmaceutiques, souvent décrits comme l’un des plus puissants lobbys au monde.

En France, l’industrie pharmaceutique réalise près de 50 milliards de chiffre d’affaires par an, dont 45% réalisé à l’exportation, et compte plus de 110.000 emplois. Avec l’affaire Médiator, le public a découvert les méthodes parfois troubles de certains laboratoires : conflits d’intérêt des experts chargés de donner leur avis aux autorités sur un médicament, effets secondaires passés sous silence, études cliniques « arrangées », et lobby sur les pouvoirs publics pour éviter toute réforme trop contraignante pour l’industrie pharmaceutique.

Aujourd’hui cette industrie reste très productive : 150 nouveaux médicaments arrivent sur le marché français chaque année, la plupart pour des pathologies très rentables ou le patient va prendre un médicament tous les jours, toute sa vie : le diabète, le cholestérol, ou l’hypertension par exemple …. Pourtant ces « nouveaux » médicaments sont rarement innovants, et leurs effets indésirables pas toujours connus. Alors après le scandale Médiator, comment les laboratoires pharmaceutiques lancent-ils un médicament ? Quelles précautions prennent-ils ? Comment parviennent-ils à maintenir leur chiffre d’affaire alors que les pouvoirs publics tentent de réduire les dépenses de santé, particulièrement celle des médicaments ?

Pour être au coeur des stratégies de lancement d’un médicament, 2 équipes de journalistes ont travaillé en parallèle. La première a infiltré un laboratoire et la seconde a enquêté sur le terrain auprès des médecins et des visiteurs médicaux. Une enquête en infiltration qui permet de découvrir l’influence des visiteurs médicaux sur certains médecins, et comment de nouveaux médicaments qui n’apportent rien par rapport à ceux existants, tout en présentant des effets indésirables importants, prennent une place importante sur le marché grâce à des stratégies marketing sophistiquées, tout en étant beaucoup plus cher que les médicaments habituellement prescrits.

Crédit photo : Charlotte Schousboe / FTV

Rédigé par Jeremy

Publié dans #Actualité TV

Commenter cet article