Marathon Homeland demain dimanche sur Canal+Décalé

Publié le 1 Juin 2013

homeland.jpg
Alors que la saison 2 inédite sera diffusée dès jeudi prochain sur Canal+, Canal+Décalé proposera à ses abonnés de se rafraichir la mémoire ou même découvrir avec la diffusion de l'intégralité de la saison 1 de Homeland demain dimanche à partir de 15h.

Capturé en Irak en 2003 puis détenu par al-Qaida, le sergent marine Nicholas Brody est libéré par une intervention des forces américaines après huit ans de captivité. Si la nation admire son retour triomphal à Washington en direct à la télévision, en coulisses la réalité se révèle très difficile. Sa femme, qui le croyait mort, entretient une liaison avec son meilleur ami, tandis qu’au sein de la CIA une voix met en doute les véritables intentions de Brody. Sur la foi d’une information glanée à Bagdad, l’agent Carrie Mathison est persuadée que le héros est en fait un traître “retourné” par l’ennemi, qui prépare un attentat contre son propre pays. Paranoïa ou clairvoyance ?

Dix ans après le trauma du 11-Septembre, les fantômes resurgissent dans l’esprit de Carrie. Instable mentalement, accro aux médicaments, la jeune femme refuse de se satisfaire des résultats des premiers interrogatoires. Son enquête secrète a conduit à dévoiler des liens entre Brody et le terroriste Abu Nazir. Bientôt, sa surveillance acharnée de l’ancien prisonnier devient une obsession. C’est à ce stade que HOMELAND dévoile sa vraie nature. Le thriller d’espionnage se double d’une aventure romantique fascinante et contrariée, dans une atmosphère de tension extrême.

Alors que la piste d’une cellule islamiste active à Washington se confirme, le trouble grandit entre Carrie et Brody. Leurs solitudes se mêlent dans un jeu de séduction ambigu, dont Carrie espère sortir gagnante. Mais quand elle veut faire admettre son double jeu à l’ancien prisonnier, celui-ci la rejette violemment, la renvoyant à ses propres contradictions. Marqué par les épreuves physiques et morales vécues durant sa captivité, dont nous apprenons peu à peu les détails horrifiques à chaque épisode, Brody parvient malgré tout à dissimuler sa part sombre. Son but : faire passer Carrie pour une illuminée et préparer une action qui pourrait replonger les États-Unis dans le chaos. Esseulée, humiliée, déprimée, Carrie Mathison refuse d’abandonner son enquête…

Dès son apparition à l'automne 2011 aux États-Unis sur Showtime, HOMELAND s'est imposée comme la série de l'année, réunissant critiques et spectateurs dans un même élan enthousiaste. Cette même année, elle était déjà récompensée du Golden Globe de la meilleure série télévisée dramatique.

Crédit photo : DR

Rédigé par Jeremy

Publié dans #Actualité TV

Commenter cet article