Maud Fontenoy, Michèle Cotta et Jean-Baptiste Descroix-Vernier invités de Master Classe sur France 4

Publié le 12 Décembre 2013

france-4

Transmettre, créer un pont entre les générations, rencontrer des personnalités du monde intellectuel, politique, culturel ou économique, voici le principe de "Master Classe" dont une nouvelle édition sera diffusée ce jeudi 12 décembre à 22h45 sur France 4.

Pierre Lescure recevra 3 invités de marque : Maud Fontenoy, Michèle Cotta et Jean-Baptiste Descroix-Vernier.

3 parcours, 3 destins, 3 personnalités qui symbolisent une certaine forme d'accomplissement personnel et de réussite professionnelle. Ils partageront, débattront, échangeront, avec une assemblée de 150 jeunes. Pierre Lescure brossera le portrait de chaque invité et tour à tour ils se prêteront au jeu des questions réponses face à un public exclusivement composé de 18/25 ans. Ouvrir des pistes de réflexion, donner quelques clés, quelques repères au travers de leurs expériences personnelles et professionnelles, c’est ce que nous proposent ces 3 fortes personnalités.

Maud Fontenoy
A travers ses livres, sa fondation pour les océans et ses documentaires télévisés, l'ancienne navigatrice s'impose comme l'ambassadrice de l'écologie en France.

Michèle Cotta
Elle est journaliste et écrivain. Docteur en Sciences Politiques, elle est l'auteur de nombreux essais politiques. Elle est actuellement enseignante à l'Ecole de journalisme de Sciences Po et Directrice Générale de JLA Groupe.

Jean-Baptiste Descroix-Vernier
Personnalité belge atypique, il crée Rentabiliweb, holding spécialisée dans la monétisation des audiences et dirige aujourd'hui son groupe depuis la ville d'Amsterdam. Il fonde aussi la Fondation Descroix-Vernier, une fondation caritative de droit privée belge. Elle est essentiellement financée par son fondateur, aux côtés duquel se sont ralliés des chefs d'entreprise, notamment dans le secteur des nouvelles technologies.

Rédigé par Jeremy

Publié dans #Actualité TV

Commenter cet article

Héyère 18/12/2013 02:31


Ai écouter suivi "Bon Plan" et tous les propos tenus de bons échanges, me reste ce ressenti, que la pensée du labours en planches est devenu le sens de toute réflexion et pourtant il y a bien
plus judicieux c'est la méthode du billon et de la zail à vous de faire vos recherches et de tenir le journal ce que peut faire l'homme dans une journée, et aussi apprenez à faucher à la faux et
de battre et de passer la pierre pour garder le fils, le plus bel art de notre culture qu'il nous a été transmis.