Nouvelle méthode de calcul des chiffres de couverture FM et AM - NRJ se félicite

Publié le 13 Décembre 2013

nrj-group-08.jpgCoup de tonnerre plutôt discret dans le monde de la radio car le CSA a annoncé cette semaine un changement de méthode pour calculer combien de Français touche chaque radio. Ainsi, si chaque groupe radiophonique ne pouvait pas « touché » plus de 150 millions de français, cette limite se retrouve ainsi rabaissé grâce à cette nouvelle méthode.

Dans un communiqué, NRJ Group qui avait atteint cette limite et qui se retrouve désormais en dessous, se félicite de la décision prise par le Conseil supérieur de l’audiovisuel qui a adopté, lors de sa réunion plénière du 11 décembre 2013, la nouvelle méthode de calcul des chiffres de couverture FM et AM des principaux groupes radiophoniques.

Cette nouvelle méthode de calcul permet une estimation plus précise de la population réellement desservie par les réseaux nationaux. Elle repose sur un modèle de calcul (défini par l’Union Internationale des Télécommunications) à la base de nombreuses planifications et calculs effectués par différentes autorités de régulation (dont l’OFCOM britannique) et d’organismes spécialisés tel que l’Union Européenne de Radio-Télévision.


Elle consacre l’évolution technologique du CSA qui s’est doté de nouveaux outils de cartographie et de planification plus puissants, plus précis et plus en phase avec les réalités du terrain.

Par cette décision, le CSA met ainsi un terme à la période d’incertitude consécutive à la publication, dans son communiqué du 18 décembre 2012 « Chiffres de couverture des principaux groupes radiophoniques », de deux méthodologies différentes de calcul des chiffres de couverture.

Dans un univers très fortement concurrentiel et en mutation rapide, cette décision doit permettre à l’ensemble des acteurs de la filière radiophonique de croître et d’envisager la poursuite indispensable de leur développement tout en garantissant la pérennisation de leur activité.

Rédigé par Jeremy

Publié dans #Actu Radio FM

Commenter cet article