Olivier Besancenot invité de Dimanche+ sur Canal +

Publié le 31 Mars 2013

Dimanche+Comme chaque dimanche c'est dorénavant à 11h55 qu'Anne-Sophie Lapix donne rendez-vous aux téléspectateurs de Canal+ pour un nouveau numéro du magazine politique Dimanche+.

Anne-Sophie Lapix reçoit sur le plateau de Dimanche+ Olivier Besancenot, membre de la direction du Nouveau Parti anticapitaliste (NPA).

Sommaire :
Jusqu’où ira Mélenchon ? d’Elise Baudoin
Nouvelle étape dans la stratégie du patron du Parti de Gauche. Comme Beppe Grillo en Italie il rêve désormais de détrôner les partis classiques à coup de déclarations tonitruantes. Pourquoi s'attaque-t-il violemment aux socialistes ? Comment ses alliés communistes gèrent le cas Mélenchon un an avant les municipales ?

ON/OFF : La droite dans la rue par Karim Rissouli
C'est le phénomène du moment qui étonne même les élus UMP : le peuple de droite est dans la rue. En masse. Et sa colère va bien au-delà du mariage pour tous. Qui organise le mouvement ? Comment la droite classique, les réseaux cathos et l'extrême droite se sont-ils retrouvés côte à côte ? Comment Hollande tente de calmer le jeu ?

FRENCH PARADOX de Jean-Marie Le Rouzic et Rachid Jaber
Qui est champion d’Europe de la limitation des salaires des patrons ?

Pourquoi l’Etat ne peut plus se passer des PPP ? de Nicolas Vescovacci
Le Pentagone à la française, le nouveau palais de justice de Paris, l'aéroport de Notre-Dame-Des-Landes... Tous ces projets n'auraient pas vu le jour sans un partenariat public / privé, les désormais célèbres PPP. L'Etat fait-il une bonne affaire en confiant la construction et la gestion de bâtiments publics à des grands groupes comme Eiffage et Vinci ? Pourquoi la droite comme la gauche ont besoin des PPP ?

 

Crédit photo : Daniel Bardou / Canal+

Rédigé par Jeremy

Publié dans #Actualité TV

Commenter cet article

Zibule 31/03/2013 14:07


Il est indigne pour une émission que l'on espérait de qualité de faire de tels amalgames entre les manifestants du dit "mariage pour tous" et la droite associée à l'extrème droite. Pire de mettre
ainsi à l'index de tels manifestants au simple motif que les politiques choisit par les médias et qui étaient interviewés étaient tous de droite. On n'a pas besoin d'être journaliste pour faire
un aussi mauvais travail. Je sais qu'il y avait des nombreuses personnes de gauche voire d'extrème gauche qui participaient à ces manifestations : ils étaient POUR de mariage de couple de même
sexe, mais CONTRE la PMA et la GMA et ce, dans le respect des droits de l'enfant. Si l'on en croit les médias qui ont mis en relief (par leurs choix d'interview) les personnes de droite on
pourrait penser que ces manistestations sont en fait destinées à être contre la gauche au pouvoir : c'est une perversion indigne.


Rien n'empèche de mettre en place un moratoire afin d'étudier d'aussi graves questions de société qui engagent les futures générations.