Polars en Normandie, premier numéro de Territoire polars sur France 3

Publié le 9 Août 2013

france3Dans sa case "Docs interdits" France 3 proposera cet été "Territoire polars".

Depuis quelques années les adaptations télé ou ciné des polars fleurissent sur nos écrans petits et grands, et on ne compte plus les festivals consacrés au genre.

Le roman policier est dans le vent, un vent qui a commencé à souffler du côté de Marseille avec le regretté Jean-Claude Izzo, puis est passé par Toulouse avec Pascal Dessaint et Bordeaux avec Hervé Le Corre. Il est remonté jusqu’en Normandie avec Philippe Huet en passant par Paris avec Didier Daeninckx.

Dans cette nouvelle collection, Territoire polars, le polar est un moyen original de revisiter une région et d’en dresser non pas la carte postale mais le portrait en noir sur fond rouge. Chaque film documentaire reprendra des romans qui s’inspirent de faits divers ou racontent un lieu, une ambiance, un état d’esprit, toujours étroitement liés au territoire.

Du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest, les régions se racontaient hier à travers les contes et les légendes populaires. Aujourd’hui, elles se racontent avec des polars.

Ce soir ce sera "Polars en Normandie".
Dans ce premier numéro, le film aborde des romans policiers se déroulant dans la région Normandie, avec des auteurs régionaux :

"Normandie connexion". A partir de faits réels, Marie-France Comte parle de trafic de calva et des grandes figures de ce milieu dans le bocage normand.

Sur fond de guerre des pêcheurs des îles anglo-normandes et de Granville, Sylvie Rouch écrit avec "Corps morts" un polar plein d'humour et de tendresse pour son pays.

La "Cargaison mortelle" de Philippe Huet, c'est celle du cargo "Ruby", des clandestins jetés par-dessus bord au large du Havre.

Dans "Gun", Max Obione, ancien juge, revient sur une histoire de prostitution entre Le Havre et Paris.

Réalité et fiction sont également liées dans la nouvelle de Didier Daeninckx, extraite de "L'Espoir en contrebande", qui s'inspire d'une sombre affaire de pédophilie dans le milieu ecclésiastique.

Enfin, une série de meurtres autour de l'Armada à Rouen a inspiré "Mourir en Seine" de Michel Bussi.

Rédigé par Sarah

Publié dans #Actualité TV

Commenter cet article