"Robert Lund, le mystère du lac" dans Faites entrer l'accusé ce soir sur France 2

Publié le 5 Mai 2013

Frederique-Lantieri-jean-pimentel_ftv.jpg
Ce dimanche à 22h50, Frédérique Lantieri présentera un nouveau numéro de Faites entrer l'accusé qui aura pour sujet ce soir "Robert Lund, le mystère du lac", un documentaire de Guillaume Maury.

Robert Lund, un Anglais amoureux de la France. A 52 ans, il a convaincu sa femme, Evelyn, de s’installer avec lui dans le Sud-Ouest. Ils y ont acheté une ferme de 27 hectares ; il rêvait d’ouvrir des chambres d’hôtes et d’élever des chevaux… Mais ces projets ne sont pas allés très loin. Un jour, Evelyn a disparu. Et Robert n’a jamais réussi à persuader les enquêteurs qu’il n’y était pour rien !

La dernière fois que Robert a vu son épouse, c’était le 29 décembre 1999. Ils venaient de se disputer. Une fois de plus ! Evelyn est partie en claquant la porte ! Elle a pris son 4X4, et s’est réfugiée chez les Ramsey, un couple d’amis britannique, qui s’est installé,  lui aussi dans la région. Depuis, cette altercation Evelyn n’est pas rentrée chez elle.

C’est ce qu’explique Robert Lund quand il se rend à la gendarmerie le 1er janvier. Il est inquiet. Sa femme avait bu quand elle a quitté la ferme, et ni ses amis, ni ses filles qui vivent toujours en Angleterre, ne savent où elle est… Les Ramsey confirment : Evelyn est bien venue chez eux ce jour-là, en larmes, et au bord de la crise de nerfs. Ils l’ont réconfortée. Ils ont déjeuné avec elle. Mais en fin d’après midi, après un repas bien arrosé, elle a repris le volant pour aller s’occuper de ses animaux. Elle ne les a pas contactés depuis.

Le lendemain, Robert rappelle la gendarmerie. Il a retrouvé le sac à main d’Evelyn avec ses lunettes, ses papiers et de l’argent. Pour les enquêteurs, ça change tout ! Une femme peut partir sur un coup de tête, mais pas sans ses papiers, ses cartes bleues, ses lunettes… Ils lancent des recherches, diffusent des avis de recherche ; la presse couvre aussitôt la disparition de la britannique… Mais les semaines passent et Madame Lund reste introuvable, malgré le renfort des hélicoptères, des équipes cinophiles et des plongeurs qui sondent tous les lacs des environs.

L’enquête piétine, jusqu’au jour où l’une des filles d’Evelyn signale aux gendarmes que son beau-père, Robert, a un comportement de plus en plus ambigu. Il parle beaucoup d’argent, s’embrouille dans ses explications, se contredit sur l’endroit où il dit avoir retrouvé le sac d’Evelyn … Pire, il semble plus inquiet d’avoir perdu sa voiture que sa femme !

Le 4 avril 2000, les gendarmes passent à l’offensive. Ils perquisitionnent la ferme des Lund et placent Robert en garde-à-vue. Mais l’homme martèle qu’il n’a rien à voir dans cette disparition, et il est relâché. Les Ramsey, dernières personnes à avoir vu Evelyn vivante, sont aussi réinterrogés. Et cette fois, les gendarmes tiquent sur un détail : le couple est sûr qu’Evelyn portait des lunettes au déjeuner, et ils peuvent les identifier. Or celles qu’ils reconnaissent sont celles que Robert a retrouvées dans le sac à main. Evelyn serait donc repassée chez elle avant de disparaître ! … Son mari aurait menti …  Robert Lund retourne en garde-à-vue, et campe sur ses positions. Les gendarmes le libèrent une fois encore.  

Il faut attendre le 15 octobre 2001, presque deux ans après la disparition d’Evelyn, pour qu’une découverte relance l’enquête.  Des randonneurs aperçoivent le toit d’une voiture dans le lac de la Bancalié, à 24 kms de la ferme des Lund. Il s’agit d’un 4X4 rouge… Quand les plongeurs remontent l’épave, le corps d’Evelyn est à l’intérieur ! La voiture est expertisée, le corps autopsié. Mais l’examen s’annonce compliqué : la victime est restée trop longtemps immergée, le légiste ne parvient pas à déterminer les causes exactes de sa mort. L’expert accidentologue, lui, est sûr qu’il ne s’agit pas d’un accident. Le 4X4 aurait été poussé volontairement…

Cette fois, beaucoup trop d’éléments pèsent contre Robert Lund. En novembre 2004, il est mis en examen puis placé en détention. Ses avocats demandent une seconde expertise, qui, juge l’hypothèse de l’accident tout à fait crédible. Une bouffée d’air pour la défense, qui ne cesse de dénoncer une enquête menée à charge !

L’instruction touche à sa fin quand un homme demande spontanément à être entendu : l’ancien compagnon de cellule de Robert Lund a des révélations à faire. Robert lui aurait avoué le meurtre ! Des confidences fermement contestées par le principal intéressé. Mais la juge, considère ce témoignage comme un nouvel élément à charge. Elle renvoie Robert Lund devant une cour d’Assises.

Après trois ans de détention préventive, l’anglais est jugé à Albi, en octobre 2007. La bataille d’experts commence … La cour finit par se rendre au Lac de la Bancalié, où le 4X4 d’Evelyn a été retrouvé. La thèse de l’accident est finalement écartée. Lund est condamné à 12 ans de réclusion pour coups ayant entraîné la mort. Mais l’homme fait appel ! Rejugé en 2009, il crie toujours son innocence. Mais il prend une nouvelle fois 12 ans. Désespéré, Robert Lund se pourvoit en cassation. Les années ont passé, et l’accusé peut désormais demander une libération conditionnelle. Mais il refuse l’étiquette de « coupable » ; il préfère prendre le risque de voir sa peine confirmée lors d’un troisième procès. En 2011, à Montauban, le verdict tombe : 12 ans de réclusion criminelle.

Crédit photo : Jean Pimentel / FTV

Rédigé par Jeremy

Publié dans #Actualité TV

Commenter cet article