Sept à huit sur TF1 : Le sommaire du dimanche 24 février

Publié le 24 Février 2013

Sept a HuitCe dimanche à 17h45 sur TF1, Harry Roselmack présentera  un nouveau numéro de Sept à Huit. Au programme de ce nouveau numéro :


BÊTES DE LUXE
Une tonne six et un mètre quatre-vingts au garrot : Célèbre, cinq ans, est  l'un des plus gros taureaux au monde. Il est la star de la ferme des frères Cadoux qui élèvent dans l'Yonne un cheptel de 700 bêtes, de race charolaise. Depuis trente ans, la famille a raflé près de 3.000 prix aux plus grands concours de bovins. Une réussite unique dans le monde de l'élevage. Pour leurs bêtes de luxe,  les Cadoux sont aux petits soins : nourriture adaptée, nettoyages au jet haute-pression et lustrage à la brosse. Les éleveurs ont aussi congelé les semences de leurs plus beaux spécimens afin d'assurer pour de longues années la pérennité de leur élevage d'exception. Lors d'un récent concours, ils présentaient aux jurés le grand espoir de la famille : Féodal, un " gros bébé " d'une tonne trois. Un reportage d'Emmanuel Reitz et Didier Barral.

VIES VOLÉES
Pour Myriam, c'est une histoire sans fin... Depuis 14 ans, une femme qu'elle ne connaît pas détourne son nom. Indemnités chômage bloquées, saisies sur compte pour des dettes qu'elle n'a pas contractées, les tracas administratifs s'accumulent. Sylvain, lui, a été interdit Banque de France. Aujourd'hui, il se retrouve au tribunal à cause d'un crédit de 4000 € qu'il dit ne jamais avoir souscrit. L'usurpateur aurait monté un faux dossier de crédit en utilisant une photocopie de sa carte d'identité. En 10 ans, 400 000 personnes auraient été victimes d'usurpation d'identité, des affaires dont les victimes mettent des années à se dépêtrer. Un reportage de Marie Peyraube, Vincent Delmotte et Vincent Ferreira.

MEURTRES AU THÉ DANSANT
Ils venaient de passer l'après-midi au thé dansant de Villedieu-les-Poêles. Le 15 janvier dernier, peu après 19 heures, Yvette Besse et Pierre Anfray ont été abattus, exécutés alors qu'ils rentraient chez eux. Les victimes, tous deux passionnés de danse, étaient des habitués des bals et thés dansants de la région. Veufs l'un et l'autre depuis quelques semaines, Yvette et Pierre vivaient une histoire de coeur. Qui pouvait en vouloir à ces deux paisibles retraités ? Enquête de Emmanuelle Chartoire et Vincent Delmotte.

TRAVAIL À TOUT PRIX
Elise enchainait les petits boulots précaires et les galères. Boris, après son diplôme d'école de commerce, voulait fuir l'inévitable enchaînement de stages et de CDD mal indemnisés. Les deux jeunes Français ont choisi de partir pour la Pologne. Là-bas, il est facile de trouver un CDI, à condition d'accepter un salaire  très bas : Boris a commencé dans une agence d'intérim à 400 euros par mois. Dans son centre d'appel, Elise ne dépasse pas les 650 euros. Mais en Pologne, il est facile de se loger, le coût de la vie est réduit : les jeunes Européens qui s'installent dans l'ancien pays communiste pour fuir la crise semblent s'épanouir dans leur exil polonais. Un reportage d'Anne Claire Danel et Christophe Busche.

MÉDECINE MILLÉNAIRE
Massages, soins avec  des aiguilles ou des ventouses, médicaments à base de plantes, de carapaces de tortues, ou de peau de hérisson... pour soigner leurs petites et grandes maladies, la plupart des Chinois font confiance à la médecine traditionnelle. Découverte de cette médecine douce vieille de 6000 ans qui fascine et attire de plus en plus d'Occidentaux. Elodie Pakosz et Vincent Reynaud ont suivi à Pékin un groupe de Français venus s'initier aux secrets de la médecine chinoise.

FACE AU MAL
Le 11 mars 2012 à Toulouse, Imad Ibn Ziaten est abattu d'une balle dans la tête par Mohamed Merah. En trois expéditions, le jeune terroriste assassinera en tout sept individus dont trois enfants et fera six blessés. Latifa Ibn Ziaten, la maman de Imad, est aujourd'hui une femme meurtrie qui a décidé de tout faire pour qu'il n'y ait plus d'autres " Mohamed Merah ".  Elle part à la rencontre de ces jeunes en perdition qui voient Merah comme un héros.  Elle leur raconte son parcours d'immigré, son amour pour la France, sa fierté de voir son fils servir le pays en devenant militaire. Un combat sans relâche pour convaincre ces jeunes que la haine et la violence sont loin d'être une solution. Sa manière à elle de mieux vivre son chagrin. C'est le portrait de la semaine, par Thierry Demaizière et Léo Monnet.

 

Crédit photo : Christophe Chevalin / TF1  

Rédigé par Jeremy

Publié dans #Actualité TV

Commenter cet article