"Sicile, du charbon en Scylla" dans Sale temps pour la planète ce soir sur France 5

Publié le 26 Août 2013

france5-2008-petit.jpg
Sale temps pour la planète enquête à travers le monde sur cette planète qui ne tourne plus si rond... Pour cette 7ème saison diffusée chaque lundi à 20h40 sur France 5, cap sur l’Equateur, la Sicile, la Grèce, la République Dominicaine et la France. Le constat est saisissant...

Le document de ce soir : "Sicile, du charbon en Scylla""
La Sicile, plus grande île de la Méditerranée, attire chaque année des centaines de milliers de touristes, venus goûter à sa douceur de vivre et arpenter ses paysages vallonnés. Mais un tel paradis est aussi le résultat d’une géologie extrêmement active... Pour les experts, rencontrés au fil de ce documentaire, les risques sont bien réels et la Sicile est l’un des territoires les plus surveillés au monde...

L’Etna, le plus haut volcan d’Europe, à 3300 mètres d’altitude, est en activité quasi permanente. Les éruptions se multiplient et plongent régulièrement les petits villages, sur les flancs du volcan, dans le noir... Mais pour Boris Behncke, scientifique allemand spécialisé dans la cartographie changeante de l’Etna, ainsi que pour les habitants de la région, ce volcan est aussi une bénédiction, offrant une terre d’une incroyable fertilité.

A quelques miles nautiques de l’Etna, un autre volcan menace : c’est le Stromboli. Ici, le danger, c’est un tsunami qui pourrait dévaster l’île et aller jusqu’aux côtes de la Sicile et jusqu’en Calabre... Giorgio Lacanna, jeune volcanologue, surveille les moindres modifications des vagues, grâce à un appareil sophistiqué...

Pour le sismologue Raffaele Azzaro, la Sicile est l’un des endroits les plus vulnérables de toute l’Italie. L’histoire le rappelle : en 1908, Messine est touchée par l’un des séismes les plus graves d’Europe occidentale. Près de 80 000 personnes perdent la vie... Aujourd’hui, les ingénieurs sismiques, comme Manlio Marino, veulent amener à utiliser davantage les techniques parasismiques pour éviter de nouveaux drames...
A 50 km de Messine, s'élèvent les cheminées rayées de la raffinerie pétrolière, classée SEVESO... Selon les experts en cas de séisme ou de tsunami, les cuves de pétrole pourraient facilement s'effondrer...

Dans la mythologie grecque, Ulysse et ses marins doivent affronter deux terribles monstres cachés dans le détroit de Messine, appelés Charybde et Scylla. Pour éviter l’un, ils naviguent vers l’autre, quittant un danger pour un autre bien pire. Ainsi est née l’expression « tomber de Charybde en Scylla »... Aujourd’hui, les siciliens vivent encore ce dilemme, sous la double menace des tremblements de terre et des volcans.

La Sicile est-elle préparée à gérer ces risques naturels ? Va-t-elle réussir, comme Ulysse, à vaincre ces dangers?

Rédigé par Jeremy

Publié dans #Actualité TV

Commenter cet article