Une vie après l’autre dans Les dossiers de Téva

Publié le 8 Juin 2013

marielle-fournier-matchieu-brechoire_teva.jpgCe soir à 20h35 Téva proposera « Une vie après l’autre » un documentaire inédit dans le cadre des Dossiers de Téva présentés par Marielle Fournier.

C’est l’histoire de quatre femmes dont la vie a basculé d’un coup. Le destin qui frappe et qui bouleverse tous les équilibres d’existences jusque-là heureuses. Comment une mère peut-elle garder le goût de vivre après la mort de son enfant ? Comment une salariée fidèle à son entreprise depuis treize ans peut-elle rebondir après un licenciement ? Comment une jeune fille de 24 ans envisage-t-elle sa vie sans ses jambes, perdues dans un accident ? Et comment une championne peut-elle accepter la fin de sa carrière imposée par les limites de son corps ? Ces quatre femmes ont dû se battre pour s’inventer une nouvelle vie. Nous les avons suivies pendant plusieurs mois. Quatre femmes, quatre exemples de courage, d’énergie et de volonté exceptionnels.


Marie-Rose, 52 ans, a perdu sa fille Mélodie, tuée sur la route à 18 ans alors qu’elle partait fêter la fin des épreuves du Bac. Depuis, elle sillonne les collèges et lycées de sa région pour sensibiliser les jeunes aux dangers de la route. Avec son mari, elle a créé une association. Ce combat donne un nouveau sens à sa vie.


A l’âge de 17 ans, Elise a été amputée des deux jambes après un grave accident. Elle a aujourd’hui 24 ans et poursuit ses études supérieures entre Lyon et Toulouse. Elle pratique le sport et force l’admiration de son entourage. La jeune femme est aujourd’hui pleine d’espoir pour l’avenir.


Agnès, 45 ans, a été licenciée de Lejaby en 2012. Mais elle a refusé que le savoir- faire des couturières de lingerie soit perdu. Après une formation et avec une détermination impressionnante, elle s’est lancée dans l’aventure des « ex-Lejaby », neuf femmes qui ont créé « les Atelières ». Avec cette nouvelle société, elle vit aujourd’hui une expérience formidable.
Laura Flessel est l’icône de l’escrime français, championne olympique en 1996. Agée de 40 ans, elle a dû mettre fin à sa carrière après les Jeux olympiques de Londres. Comment trouver un nouvel équilibre avec sa famille et se lancer dans de nouveaux projets pour amorcer sa reconversion ? C’est pour elle le début d’une nouvelle vie.

 

Crédit photo : Mathieu Brechoire /Téva

Rédigé par Jeremy

Publié dans #Actualité TV

Commenter cet article