« Viande chevaline : de l'éleveur au consommateur » au programme de « 5 jours à la une » sur France Info

Publié le 11 Mars 2013

France InfoDu Lundi au vendredi à 6h22, 7H55, 11H40, 13H25 et 22H10, France Info propose à ses auditeurs « 5 jours à la une », un rendez-vous dans lequel un fait d’actualité est décliné du lundi au vendredi  en 5 épisodes sous la forme d’une série de reportages.

Ce rendez-vous a pour objectif d’aborder l’actualité par une immersion plus en profondeur des journalistes sur le terrain. Résultat : des portraits, des témoignages, des ambiances pour appréhender l’information dans sa complexité et sa subtilité.

Le sujet cette semaine sera « Viande chevaline : de l'éleveur au consommateur ».

La Chine est à l’aube d’une rupture sociale. Avec l’arrivée du nouveau président chinois Xi Jinping, la politique de l’enfant unique, mise en place en 1979, est remise en cause. Après avoir permis à la Chine de limiter l’explosion de sa population et d’éviter la famine, l’enfant unique pose aujourd’hui de gros problèmes démographiques et économiques. Enquête de Delphine Sureau, correspondante de France Info à Shanghai.

Après la découverte de viande de cheval au lieu de viande de bœuf dans des lasagnes congelées en Grande-Bretagne, les ventes de tous les plats surgelés à base de pâtes et de viandes ont commencé à dégringoler. Alors que l'Europe cherche à remonter la filière du scandale, France Info s’interroge aujourd’hui sur la traçabilité de la viande chevaline. De l’éleveur au consommateur, enquête d’Anne Lamotte en Franche-Comté.

Lundi 11 mars / L’élevage
Etienne Garret est éleveur bovin et chevalin dans une ferme de Fouchécourt près de Vesoul. Il élève 350 bêtes et fait abattre une centaine de bœufs et une dizaine de chevaux par an. Rencontre.

Mardi 12  mars / L’identification à l’abattoir
Seconde étape, l’abattoir. À l’entrée, une boucle à l’oreille pour les vaches et une puce électronique sous la peau pour les chevaux ; puis un « passeport » à la sortie pour éviter une erreur d’identification. Explications avec Jean-Marc Bousset, patron de l’abattoir de Pontarlier.

Mercredi 13 mars / La découpe
Découpe, mise sous vide, vente. Chez Presta découpe Viande un « numéro de lot » correspond à une bête, contrairement aux grandes surface où un numéro de lot peut correspondre à dix bêtes. Zoom sur une méthode qui laisse peu de place au doute. Avec Dominique Bague, responsable de la société de Boussières.

Jeudi 14 mars / La carte de la transparence
Sur le marché de Pontarlier, le boucher chevalin joue la transparence. Il va chercher la viande à l’abattoir, la découpe, la vend et expose la fiche d’immatriculation du cheval sur son stand. Le consommateur connaît ainsi la provenance de la viande et lui fait confiance. Témoignage.

Vendredi 15 mars
Non communiqué par la station

Rédigé par Jeremy

Publié dans #Actu Radio FM

Commenter cet article