Deuxième épisode de "The Island, seuls au monde" ce soir sur M6

Publié le 26 Mai 2015

The Island, seuls au monde (Crédit photo : Patrick Robert / M6)

The Island, seuls au monde (Crédit photo : Patrick Robert / M6)

Ce mardi à partir de 20h55, M6 diffusera la deuxième épisode de « The Island, seuls au monde », sa série-réalité d’aventure produite par Shine France.

Ils sont agent immobilier, coiffeur, ingénieur, retraité ou encore chef d’entreprise, ils ont entre 24 et 71 ans... 13 hommes ordinaires, qui ne se connaissent pas, dépourvus de toute notion de survie, se sont inscrits pour participer à une expérience inédite : Tenter de survivre pendant 1 mois sur une île perdue au milieu du Pacifique, à 8 000 km de la France.

Ils seront seuls au monde. Pendant 28 jours, ils essaieront de survivre par leurs propres moyens et avec ce que l’île leur offre. Leur seule récompense : le dépassement de soi ! Pour seuls vêtements pendant ce mois d’isolement, ceux qu’ils portent à leur arrivée, et un équipement de survie réduit au minimum : 3 couteaux, 3 machettes… et une trousse de premiers secours. Pour témoigner de cette expérience, ils seront totalement seuls, il n’y aura personne d’autre qu’eux pour se filmer.

Comment vont-ils se nourrir, se chauffer, surmonter la faim, la soif, l’isolement, le manque de leurs proches ? Comment se passera la vie au sein de ce groupe composé d’hommes qui ne se connaissent que depuis quelques jours…

Dans ce deuxième épisode, les 13 hommes sont arrivés sur l’île depuis 5 jours. Déracinés de leur quotidien confortable français, et passée l’euphorie des premières heures, ils ont réalisé la dure réalité de la survie sur une île déserte : avant toutes choses, ils ont dû trouver un lieu sain et sécurisé pour poser leur camp. Puis leur salut est passé par le feu, indispensable pour se chauffer, se protéger, et se nourrir.

Après 5 jours passés sur l’île, la situation est critique :

- Il n’y a plus d’eau potable. Ils doivent donc trouver des poches d’eau naturelle dans la jungle, la faire bouillir, et accepter le goût de terre et de feuilles qui donnent à cette eau un goût infect.

- Habitués à manger 3 repas par jour en France, les participants n’ont mangé qu’un maigre repas par personne sur l’ensemble de la 1ère semaine. Pour survivre, ils vont devoir compter plus que jamais sur la pêche et se mettre à la chasse… aux serpents !

- Dormant en moyenne 7h par jour en France, ils ne peuvent dormir sur l’île que par intermittence, à peine 4 à 5h par nuit, sur un sol dur, balayé par un vent glacial, mangés par les puces de sable.

Des caractères se sont révélés sur le 1er épisode, des leaders ont tenté de prendre le groupe en main, mais ont-ils fait les bons choix ? L’unité des premières heures va-t-elle perdurer ? Leur corps va-t-il accepter les rations infimes de nourriture ? Ont-ils fait le bon choix en décidant de quitter leur 1er camp ? Après avoir perdu un participant, qui a dû quitter l’ile pour raison médicale, les hommes se retrouvent au nombre de 12, et l’on sent déjà qu’un nouveau membre du groupe commence à flancher.

Rédigé par Le Zapping du PAF

Publié dans #The Island, #M6

Commenter cet article