Grand Central spécial sur France 4 pour la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes

Publié le 23 Novembre 2015

Pénélope de la Iglesia (Crédit photo : Christophe Fillieule/ FTV/ La Fabrik)

Pénélope de la Iglesia (Crédit photo : Christophe Fillieule/ FTV/ La Fabrik)

A l’occasion de la « Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes » le 25 novembre, Pénélope de la Iglesia proposera ce lundi dès 23h30 dans Grand Central sur France 4 de découvrir 3 reportages sur cette thématique.

Plongez notamment au coeur de l’esclavage sexuel du Bangladesh. C’est l’un des rares pays musulmans où la prostitution est légale. A Dacca, la capitale, un quartier entier est consacré au plus vieux métier du monde : 1500 femmes et fillettes vendent leur corps quotidiennement à des milliers de clients. Cette immense maison close est aussi le lieu de tous les trafics, et notamment de drogues.

LES ESCLAVES SEXUELLES DU BANGLADESH

Au Bangladesh, le plus grand bordel s’appelle Daulatdia. 1500 femmes et jeunes filles sont prostituées à des milliers d’hommes, tous les jours. Daulatdia est connue pour la présence dans ses murs de prostitution infantile, d’esclavage sexuel. Les macs sont appelés « madames ». Les prostitués travaillent sans répit, pour pouvoir rembourser leurs « dettes ». Cela prend des années. Une passe dans ses murs ne rapporte pas plus qu’un dollar. La journaliste de Vice News, Tania Rashid, s’est rendue sur place.

CLITORIS ET BISTOURI

Vice News est allé à San-Mateo en Californie rencontrer Marcia Lee Low une chirurgienne transgenre qui répare les clitoris des femmes mutilées. Sa route va croiser celle d’Ayane, une jeune infirmière de 32 ans excisée à l’âge de 6 ans en Somalie avant de s’installer aux États-Unis.

LA CAVERNE D’ELORA

Autrefois mère-célibataire abonnée aux coupons alimentaires, Tina Engler est aujourd’hui à la tête d’un empire de livres érotiques, doté à plusieurs millions de dollars. Frustrée par une littérature rose qu’elle jugeait trop mièvre, elle a commencé à écrire et publier ses propres romans de chez elle à Tampa en Floride. L’équipe de Vice a rencontré cette femme hors du commun dans son univers à part.

Rédigé par Le Zapping du PAF

Publié dans #France 4

Commenter cet article