"Ils gagnent de l'argent autrement" au sommaire de "Tout compte fait" sur France 2

Publié le 23 Janvier 2016

Julian Bugier (Crédit photo : Christophe Russeil / FTV)

Julian Bugier (Crédit photo : Christophe Russeil / FTV)

Ce samedi à 14h, Julian Augier présentera sur France 2 un nouveau numéro de « Tout compte fait », un nouveau magazine de société.

Jamais le monde n’avait aussi vite changé que depuis ces 5 dernières années. La crise économique, écologique et des changements politiques majeurs se sont télescopés avec une révolution technologique sans précédent. Ces bouleversements sont en train de transformer en profondeur notre société. Désormais, tout va plus vite, plus loin et les nouvelles générations pensent la famille, l’individu et le travail de façon totalement différente.

ADVERTISEMENT

Informer, expliquer et comprendre ce monde en mouvement, ce grand chambardement, c’est l’objectif de « Tout Compte Fait » qui propose aux téléspectateurs de découvrir l’émergence d’une nouvelle économie qui bouscule toutes nos habitudes.

« Tout Compte Fait » décode les rouages de cette révolution, raconte les histoires de ces Français qui achètent différemment et des ces entrepreneurs du changement.

Génération Youtube

Ils s’appellent Cyprien, Norman, LEJ. Ils ont à peine 20 ans et sont déjà des stars... d’écrans d'ordinateurs ! Leurs vidéos tournées avec les moyens du bord et l'aide de leurs copains ont été vues des millions de fois et font le buzz sur tous les réseaux sociaux. Grâce à elles, leurs auteurs sont devenus célèbres et arrivent même à en vivre.

Comment de simples anonymes peuvent-ils gagner de l'argent grâce à des sketchs, des chansons ou des blagues potaches postés sur Internet ? Comment réussissent-ils à faire de ces vidéos une formule gagnante ? Coup de projecteur sur la réussite insolente de ceux que l'on surnomme les "Youtubeurs".

Un cuistot à domicile

La cuisine c’est l’autre secteur porteur du Web. Il y a quelques années, des restaurants d'un nouveau genre ont vu le jour. Des particuliers recevaient chez eux des inconnus et leurs concoctaient un dîner en échange d'un peu d'argent. A l'époque, on appelait cela "les restos clando" : les restaurants clandestins. Aujourd'hui, ils sont de plus en plus nombreux à proposer cette restauration à domicile. On estime même qu’ils seraient plus de 3 000 particuliers à monnayer leurs talents culinaires en France. Les plateformes qui permettent de mettre en relation clients et cuisiniers amateurs se sont multipliées. Quant à ceux qui n'ont pas le temps de se mettre derrière le fourneau, ils peuvent aussi emporter des plats tout prêts cuisinés par leurs voisins. Qui sont ces nouveaux apprentis cuistots ? Tout cela est-il légal ? Quelles sont les règles à respecter ?

Ils font tout à votre place

Internet a complétement révolutionné notre rapport au travail. Il est désormais possible de faire appel à des personnes pour réaliser un service à sa place : sortir son chien, récupérer un colis, réparer un meuble et même jouer les Cyrano de Bergerac modernes en laissant des professionnels de la drague opérer pour son compte sur les sites de rencontres. Les grandes entreprises s'y mettent aussi et demandent à des consommateurs lambda d'intégrer leur service marketing quelques minutes, le temps de collecter des informations et de jouer au client mystère. Incognito, ils vont tester la qualité d’un produit, l’accueil dans un magasin, le bon affichage d’un produit en rayon… Des petites missions qui peuvent rapporter quelques euros voire plusieurs centaines quand elles prennent plus de temps.

Pourquoi les sociétés ont-elles besoin de faire appel à « monsieur et madame tout le monde » pour évaluer la qualité de leur service ? Et est-ce toujours intéressant et facile de jouer les James Bond de la consommation ?

Rédigé par Le Zapping du PAF

Publié dans #TCF, #France 2

Commenter cet article