Les grandes marques ne meurent jamais dans Capital sur M6

Publié le 29 Novembre 2015

Crédit photo : Franck FERVILLE/M6

Crédit photo : Franck FERVILLE/M6

Ce soir à 20h50 et malgré l'actualité des attentats de Paris, François-Xavier Ménage présentera Capital avec pour sujet Les grandes marques ne meurent jamais

Elles font partie de notre quotidien, envahissent nos maisons, s'affichent sur nos écrans : les marques sont partout. Chaque jour en France, plus de 200 marques se créent et près de 70 disparaissent. Certaines ont réussi à traverser les générations et à créer un lien quasi affectif avec leurs consommateurs. Quels sont les secrets de la longévité des grandes marques ? Jusqu'où sont-elles prêtes à aller pour nous séduire et continuer à nous faire acheter ?

Lego : des briques en or

Chaque heure, il s'en vend plus de 7 millions. Des briques, des plaques, des figurines, rouges, blanches ou jaunes… toutes siglées Lego, la marque de jeu la plus connue au monde. Plus de 80 ans après sa création, cette marque est même plus forte que jamais, se hissant au rang de n°1 mondial. Car si le principe de base est resté le même - assembler des petites pièces de plastique - les univers ont radicalement changé : vaisseau spatial Star Wars, palais des glaces de la Reine des neiges ou voiture de Batman… ce sont tous les héros d'autres géants du loisir comme Disney, DC Comics ou Marvel qui se déclinent désormais en Lego. Une stratégie de licences qui a sauvé la firme danoise de la faillite il y a plus de 10 ans et qui lui permet d'étendre sa galaxie aux jeux vidéo, aux films ou aux séries TV. Du siège historique à Billund (Danemark), où se conçoivent les jeux inondant la planète, en passant par l'étonnante communauté de joueurs passionnés, jusqu'aux Lego Stores, redoutables usines à vendre, Capital vous propose de découvrir les coulisses de cet empire du fabriquant de jeu. Fille ou garçon, petit ou grand, quels sont les secrets de Lego pour nous faire tous jouer… et si possible, acheter sans compter ? Comment ce jeu basique est-il devenu un phénomène planétaire, au point d'être adopté par les artistes ou enseigné dans les écoles ?

Ils ressuscitent les marques oubliées

Elles ont bercé notre enfance, marqué des générations entières, fait les beaux jours des publicitaires puis ont progressivement quitté le devant de la scène ou se sont carrément éteintes. Mais depuis peu, certaines grandes marques font leur retour. Comment relance-t-on une marque endormie ou un produit démodé ? Certains ont choisi de renaitre à l'identique, de faire revivre le produit tel qu'il était à l'époque et de jouer à fond la carte de la nostalgie. Une équation gagnante pour le retour du célèbre jeu créatif des années 80, Mako moulages. Pour d'autres, il faut tout repenser ou presque. C'est le cas de Cacharel. Nouvelles boutiques, nouveaux stylistes, nouveau positionnement de prix. La maison de couture, qui a connu ses heures de gloire dans les années 70, s'est lancé un pari audacieux : séduire les nouvelles générations. Pour piloter ce grand retour, Jean Bousquet, 83 ans, le fondateur de la célèbre marque de vêtements.

Kidzania : le parc d'attractions des marques

C'est un parc d'attraction d'un nouveau genre : 7 000 mètres carrés nichés au cœur d'un centre commercial londonien. Une petite ville où les enfants découvrent le monde du travail. 60 métiers à exercer et à la clé des kidzos (une monnaie factice) à gagner. Une expérience ludique qui permet aux plus jeunes de jouer aux adultes, de se familiariser avec des professions mais aussi avec des marques. Une boutique de vêtements aux couleurs de H&M, des livreurs de colis DHL, des pilotes British Airways ou encore un garage Renault. Une manière pour les marques de créer, dès le plus jeune âge, un lien particulier avec ses futurs consommateurs…

Rédigé par Le Zapping du PAF

Publié dans #M6

Commenter cet article