"Pollution, gaspillage : Et maintenant la facture !" dans "Complément d'enquête ce soir sur France 2

Publié le 21 Mai 2015

Nicolas Poincaré (Crédit photo : Nathalie Guyon / France 2)

Nicolas Poincaré (Crédit photo : Nathalie Guyon / France 2)

Ce jeudi à 22h25, Nicolas Poincaré présentera sur France 2 un nouveau numéro de Complément d'Enquête qui aura pour sujet « Pollution, gaspillage : Et maintenant la facture ! ».

De 20 000 à 40 000 morts par an : ce serait le bilan du diesel et de la pollution atmosphérique en France, bien plus lourd que les accidents de la route. Une pollution qui frappe aussi au portefeuille : soins médicaux, patrimoine souillé et même fuite des cerveaux, l’addition dépasserait les 20 milliards d’euros !

Pollution, Gaspillage : à quelques mois de la conférence sur le climat, Complément d’Enquête vous présente la facture. Alors que pendant des années nous avons cru que nos ressources étaient inépuisables et quasi-gratuites, comment faire changer les comportements ? Et quel est le prix à payer ?

Enquête à Paris sur les conséquences parfois inattendues de la pollution atmosphérique : circulation alternée, maladies respiratoires, mais aussi immeubles à ravaler et départs en province…

Avec l’eau, les Français affrontent un autre ennemi, invisible et tout aussi coûteux : les fuites. 30% de l’eau s’échapperait de nos canalisations trouées ! Et la facture s’envole car parallèlement, l’eau coûte de plus en plus cher à dépolluer.

Piscines XXL, pelouses arrosées deux fois par jour : les Californiens ont longtemps cru l’eau inépuisable. Mais la sécheresse sévit depuis 4 ans. Et là bas aussi, l’addition est salée : 2 milliards de dollars et 170 000 emplois agricoles supprimés. Du coup certaines villes pauvres rouvrent des douches publiques et des particuliers creusent leur propre puits dans leur jardin.

Paris à bout de souffle

Un reportage de Jean-Karl Lambert

Vitesse réduite, contrôles antipollution, circulation alternée ; à Paris, la municipalité cherche à lutter contre la pollution qui perturbe la vie des habitants. ​Reportage aux côtés de ces familles qui payent le prix fort de la pollution ; 750 euros la prise en charge d’un asthme provoqué par les particules fines. A cause de maladies chroniques, des Parisiens décident de faire leurs bagages. D’autres, des entrepreneurs astucieux, en tirent profit en inventant des capteurs nouvelles générations ou en se lançant dans le ravalement de façades.

Fuites d’eau et pompes à fric

Une enquête de Samuel Humez

La facture d’eau a augmenté de 6% en 3 ans. En cause : les coûts de dépollution. Reportage dans l’Eure-et-Loir, où les collectivités financent une usine pour 15 millions d’euros, et exigent des agriculteurs qu’ils limitent leurs engrais, pour ne plus polluer les nappes phréatiques.

Mais ce n’est pas tout : la facture augmente aussi à cause du gaspillage. Les canalisations françaises sont tellement mal en point, que les fuites d’eau s’accumulent. A Tulle, certains services sont spécialisés dans la recherche de fuites. Il faut dire qu’il y a peu, les 2/3 de l’eau produite par la ville finissait gâchée ! Complément d’Enquête sur le prix de l’or bleu.

Californie : un Etat à sec

Un reportage de Laure Pollez

Quatre ans sans presque une goutte d’eau. Dans certaines villes de Californie, la première puissance mondiale commence même à ressembler au Sahel : les arbres meurent, le bétail aussi, l’emploi s’écroule. Alors les Californiens se débrouillent comme ils peuvent. Ils creusent leurs propres puits, peignent leur sacro-sainte pelouse en vert plutôt que de l’arroser, et les villes réinventent les douches municipales. Reportage au cœur de la “Central Valley”.

Rédigé par Le Zapping du PAF

Publié dans #France 2

Commenter cet article

tara 22/05/2015 12:09

pour votre bonne information 60 millions de consommateurs, teste des douchettes à économie d'eau et préconise la pose de matériel d'économie d'eau sur les robinets et WC.
L'étude montre qu'une famille de 4 personnes peut réduire de 30% sa facture d'eau (de 150 m3 /an à 100 m3) soit 50 m3 d'économie d'eau par an, tout en gardant le même confort.
Il est indiqué que ces matériels d'économie d'eau permettent au final une économie entre 217 et 267 € /an ce qui représente 45% de la facture d'eau (30% d'économie pour l'eau et 15% supplémentaire sur l'énergie).
plus d'infos sur http://www.activeau.fr/test_60_millions_de_consommateurs.htm