"Putain c'est pas simple !" dans Infrarouge ce soir sur France 2

Publié le 18 Novembre 2014

"Putain c'est pas simple !" dans Infrarouge ce soir sur France 2

Dans le cadre de sa case « Infrarouge », France 2 diffusera ce mardi à 22h30 « Putain c'est pas simple ! », un documentaire écrit et réalisé par Emmanuelle Nobécourt.

A la suite de la récente polémique autour de la loi pénalisant les clients, le film revient sur la question de la prostitution et tente d’élargir le débat. Des images et des témoins percutants, une approche sans préjugés et sans tabous qui pointe les paradoxes soulevés par la place faite aux prostituées dans notre société.

Parce qu’elle met en jeu le corps et l’intimité des individus, elle associe le sexe et l’économie, elle peut être un choix ou une contrainte, elle recouvre tout l’éventail des réalités sociales, la prostitution a toujours été la cause de controverses enflammées. Le film propose d’examiner, sans a priori, les termes du problème, de poser quelques questions dérangeantes dans une approche qui bouscule les idées reçues et tente d’élargir le débat.

D’un côté, il y a des femmes - et des hommes aussi - qui proposent quelque chose contre de l’argent. De l’autre, il y a ceux qui sont prêts à payer. Jusque-là c’est normal.

Une offre, une demande, de l’argent : il s’agit de commerce. Oui mais voilà, ce qu’on vend et qu’on achète c’est du sexe, ce truc explosif capable d’abattre les plus puissants. Et là ça se complique !

L’équation sexe/fric a du mal à passer, la prostituée et le client deviennent soudain sulfureux. Essayons de comprendre pourquoi, sans préjugés et sans tabous, en explorant en détail tous les termes de ces quatre composants : prostituée – client – sexe – fric - et en posant quelques questions qui dérangent.

Et surtout écoutons ceux et celles qui ont choisi de leur plein gré d’exercer ce métier. Ils sont surement moins nombreux que les victimes des proxénètes, mais ils existent, depuis toujours. Leurs témoignages soulèvent des questions essentielles et nous parlent de nous, de notre intimité mais aussi du fonctionnement de notre société, et reflètent notre rapport à la sexualité et à l’argent ….Sachons les écouter sans les juger, acceptons d’être ébranlés dans nos certitudes et admettons qu’éliminer la prostitution ce n’est pas si simple.

Rédigé par Jeremy

Publié dans #Infrarouge

Commenter cet article