Tsunami, 10 ans pour se reconstruire dans Reportages sur TF1

Publié le 6 Décembre 2014

Crédit photo : Christophe Chevalin / TF1

Crédit photo : Christophe Chevalin / TF1

Chaque samedi, juste après le journal de 13h, la Direction de l'Information de TF1 propose " Reportages " dont voici le sommaire de ce samedi : Tsunami, 10 ans pour se reconstruire.

" Ce n'est pas seulement l'horreur. Un sentiment de destruction, de sidération... Pétrifiant. J'ai encore ces images qui reviennent, des images qui me figent, qui m'anesthésient ". Le 26 décembre 2004, le raz de marée le plus dévastateur de l'histoire déferle sur les pays de l'Océan Indien. Plus de 250.000 personnes sont ensevelies sous les flots du tsunami, dont un tiers d'enfants. Comment les survivants et les proches des disparus ont-ils trouvé la force de vivre. Dix ans plus tard, deux familles françaises ont accepté de confier leur histoire... l'enfer... Et la reconstruction. " Natacha est loin, son âme est loin. Elle nous prouve tous les jours qu'elle est vivante à travers tout ce qu'elle peut nous aider à accomplir ".



95 Français disparaissent dans le tsunami, presque tous en Thaïlande, la plupart dans la station balnéaire de Khao Lak, au sud du pays. Franck Dargent est venu fêter Noël en famille. " Mes beaux-parents, ma femme Muriel, mes enfants : Mathieu 7 ans, Raphaël, 10 ans et Iris, 3 ans. " Le soir de Noël, l'hôtel organise une fête grandiose. Le 26 au matin, toute la famille est à la piscine. Franck les quitte quelques minutes pour acheter une cassette pour son caméscope. Il est 11 heures 5 " j'ai entendu un énorme bruit de turbines ... Je me suis dit : qu'est-ce qui se passe ? J'entends des hurlements et je vois une gerbe d'eau qui m'arrive dessus avec des gens qui courent dans tous les sens. Je vois l'océan avancer et tout écraser sur son passage et je sais que je suis en train de les voir mourir. Et à 150 mètres, je vois une petite tête d'enfant surgir de l'eau... Et je ne sais pas pourquoi mais j'ai la conviction que c'est Raphaël. Je sais que Raphaël m'est redonné... On a eu une " chance " inouïe que Raphaël passe à ma portée de main et que je puisse l'attraper. "



Aujourd'hui, Raphaël a 20 ans. Jeune étudiant en prépa d'école de commerce, il est passionné de musique " la musique, c'est quelque chose qui m'a permis d'être moi-même après le drame... pour ne pas rester dans mon coin à me lamenter " Son père " c'est le pilier. J'ai toujours trouvé que l'événement avait été plus dur pour mon père que pour moi. "



Le matin du tsunami, Elisabeth est en Egypte, son mari Jean-Claude Zana, journaliste à Paris Match en reportage à New York. C'est par la télévision qu'ils apprennent qu'un raz-de-marée s'est produit là où leur fille Natacha, 35 ans, passe les fêtes de Noël. Ils reviennent ensemble pour la deuxième fois sur l'île de Ko Phi Phi où leur fille unique disparaît ce matin du 26 décembre 2004. " Nous avons toujours pensé qu'en fait elle devait dormir parce que c'était le lendemain de Noël, se souvient Elisabeth, j'ai essayé de ne pas trop m'imaginer. On a essayé de garder d'elle l'image vivante. "

Rédigé par LZDP

Publié dans #TF1

Commenter cet article