Vacances : dépenser moins pour voyager plus dans Capital sur M6

Publié le 5 Juillet 2015

Crédit photo : Franck FERVILLE/M6

Crédit photo : Franck FERVILLE/M6

Ce soir à 20h50 François-Xavier Ménage présentera Capital avec pour sujet Vacances : dépenser moins pour voyager plus !

Profiter doit-il nécessairement rimer avec dépenser ? À l'heure où le budget vacances des Français ne cesse de diminuer, de nouvelles manières de voyager voient le jour. Loger chez l'habitant plutôt qu'à l'hôtel, voyager en ferry, préférer les itinéraires bis aux autoroutes ou encore choisir des destinations peu prisées cette année, comme la Tunisie. Des offres alléchantes qui promettent des vacances à prix réduits. Mais peut-on raisonnablement payer moins cher sans pour autant renoncer à la qualité ?

Airbnb : le plus grand hôtel du monde

Une bastide en Provence, une cabane dans les arbres ou un appartement à Rio : sur Airbnb, on trouve de tout. En moins de 10 ans, le plus grand site de locations entre particuliers a révolutionné le marché des hébergements saisonniers. Né de l'idée simple de 3 jeunes Américains sans le sou, Airbnb est aujourd'hui devenu un véritable empire estimé à 20 milliards de dollars. Des économies pour les uns, des compléments de revenus pour les autres. Un modèle qui a déjà séduit plus de 30 millions de voyageurs dans le monde mais qui agace aussi de plus en plus les hôteliers. Quelles sont les clés de cet incroyable succès ? Quelles sont les limites du système ? Enquête au cœur du plus grand hôtel du monde.

Vlora : la plage la moins chère d'Europe

Vlora vient de frapper un grand coup avec le cocktail voyage-hôtel-soleil-plage le moins cher d'Europe : moins de 500 euros la semaine (tout compris). Chambre avec vue sur mer à 20 euros, repas complet à 8 euros, hôtel 4 étoiles à 40 euros la nuit… Avec comme décor une sublime plage de sable, une eau turquoise, des criques magiques et un arrière-pays de caractère. Nous sommes en Albanie. Certes, les infrastructures sont encore rustiques, le style ex-Allemagne de l'Est et les décharges publiques au bord de l'eau, mais pour le prix… Et pour ceux qui veulent investir, il y a plein de bonnes affaires à faire à condition d'être bien conseillé !

Corsica Ferries : bienvenue à bord du low-cost des mers

La Corse attire chaque année plus de 3 millions de touristes ; des vacanciers qui préfèrent majoritairement la mer que les airs pour rejoindre l'île de beauté. Le grand gagnant des traversées, c'est Corsica Ferries qui rafle la mise en s'octroyant plus de 70 % du marché. En moins de 20 ans la compagnie franco-italo-suisse a littéralement écrasé le français SNCM. Le secret de cette compagnie : avoir copié le modèle du low-cost aérien. Résultat : un ticket de base parfois 10 fois moins cher que ses concurrents, mais une fois à bord, c'est la course pour vous faire dépenser. Restaurants, jeux, loisirs, suppléments bagages ou cabines : au total, la facture peut vite exploser. Comment la compagnie réussit-elle à proposer des tarifs aussi bas ? Comment éviter de transformer un bon plan en gouffre financier ?

Les bons plans des itinéraires bis

Bouchons, péages, stations et aires bondées, nourriture à la chaîne… Et si vous sortiez de l'autoroute ? Bonne occasion de découvrir les itinéraires bis, avec ses routes tranquilles et ses étapes typiques. On croyait atterrir dans une France endormie, traverser des villages sans vie. Pourtant, grâce notamment à la création des « villages étapes », les itinéraires bis ont retrouvé des couleurs. Hôtels de charme, bistrots délicieux, produits du terroir, activités diverses, prix super-attractifs. C'est le grand retour de nos nationales et départementales d'antan… les routes que prenaient nos parents.

Rédigé par Le Zapping du PAF

Publié dans #M6, #Capital

Commenter cet article