"Vacances : la grande débrouille" dans Le doc du dimanche ce soir sur France 5

Publié le 2 Novembre 2014

Valérie Durier (Crédit photo : Nathalie Guyon / FTV / France 5)

Valérie Durier (Crédit photo : Nathalie Guyon / FTV / France 5)

Dans le cadre de la case "Le doc du dimanche" présentée par Valérie Durier, France 5 diffusera ce soir à 20h35 « Vacances : la grande débrouille », une enquête de Bernard Cazedepats et Claire Lajeunie pour L2 Films.

A l’approche des congés de la Toussaint, le Doc du Dimanche s’intéresse aux français qui ont trouvé de nouvelles astuces pour s’offrir des vacances à petits prix.

Un Français sur deux ne part pas en vacances. Difficile de penser à s’évader lorsque le budget est serré. Avec la crise, ils sont de plus en plus nombreux à s’entraider. Des vacances à petit prix, c’est possible... grâce à la solidarité.

Margaux et Mathurin, jeune couple de 25 ans, rêvaient de partir une semaine sur un voilier en Corse, ils ont trouvé une solution originale : la co-navigation qui consiste à partager un bateau avec un inconnu à moindre coût. Un plaisir accessible puisqu’ils ne payent que 50 € par jour pour la location d’un voilier de 9m50. Martial et Priscillia s’offrent pour la première fois des congés en famille.

Chaque été, un Français sur trois part au camping. Priscilla et Martial ont choisi La Bergereine, en Haute-Saône. Un lieu unique : c’est le camping le moins cher de France ! Les clients payent 5 € par nuit et par adulte pour êtres hébergés en caravane. Les enfants, eux, ne payent rien. Gérard, le patron retape de vieilles caravanes pour offrir aux plus démunis la possibilité d’oublier un peu leurs fins de mois difficiles.

La précarité touche deux fois plus les familles monoparentales. C’est le cas de Stéphanie qui vit avec le RSA et élève seule Romain, son fils de 5 ans. Elle a eu l’idée de louer un mobile home, dans le Var, avec un père, seul, comme elle, et ses deux enfants. Ils vont se rencontrer pour la première fois.

A Grenoble, Serge confie sa maison et son patrimoine gratuitement à Alain et Vita, en échange de la garde de son chien. Alain et Vita ont un petit budget : 400 € pour un mois à la montagne, voyage et restaurants compris. Une belle économie quand on sait que l’hébergement représente un tiers du budget vacances.

Rédigé par LZDP

Publié dans #ledocdudimanche, #France 5

Commenter cet article