"Vu sur Terre" nous entraîne au Botswana ce soir sur France 5

Publié le 10 Août 2015

"Vu sur Terre" nous entraîne au Botswana ce soir sur France 5

Partager la planète et ses trésors, contempler ses splendeurs pour mieux la préserver, tels sont les objectifs de la série "Vu Sur Terre". Le Québec, la Bolivie, le Nevada, la Bretagne, le Japon et le Botswana sont les six nouvelles destinations à découvrir dans cette sixième saison diffusée chaque lundi à 21h30 sur France 5.

Et si l’Eden existait sur Terre ? En Afrique australe, le Botswana est un pays de savane et de désert, riche de son patrimoine sauvage.Le Kalahari zone semi-désertique couvre presque tout le territoire, refuge des grands fauves. Des sables du désert à la luxuriance d’une oasis et d’un delta, l’Okavango est le fleuve qui n’atteint jamais l’océan, il disparaît dans les sables du Kalahari. Avec ses deux millions d’habitants, le Botswana protège une vie sauvage exceptionnelle. La chasse y est interdite depuis 2014. C’est le paradis du safari et la terre de liberté des éléphants. Un jour, peut-être, le Botswana sera leur dernier refuge.

Prince Wright est un fils du vent du Kalahari. L’immense désert de l’Afrique australe l’a vu naître un beau jour il y a 42 ans, au-delà d’un horizon de savane et de brousse. Prince transmet son amour du bush à Nimrod, son neveu de 14 ans. Ils entreprennent un voyage initiatique comme un rite de passage. Autrefois, pour devenir adulte, les jeunes partaient seul en brousse et ne devaient revenir au village qu’après avoir tué une antilope.

Au nord-ouest du Botswana, le delta de l’Okavango est un joyau inestimable de l’Afrique. C’est là que vit Tonic Dinonoka. Dans le village d’Etsha, tout le monde le connaît. Il est devenu orphelin très jeune et a dû apprendre à se débrouiller seul avec ses frères. Tonic est un homme généreux, débrouillard et joyeux. Il sait tout faire et est toujours disponible pour les autres. Ce jour-là, c’est Andrek le doyen du village qui a besoin d’aide…

Tempe Adams est biologiste. Cette jeune australienne étudie les éléphants d’Afrique et depuis quatre ans, elle vit l’aventure au Botswana. Au confort des laboratoires de l’université de Sydney, Tempe préfère la rigueur de la brousse. Tempe termine une thèse de zoologie et travaille en même temps pour une ONG Eléphants sans Frontières. Depuis quatre ans au Botswana, elle observe et étudie la cohabitation des hommes et des éléphants qui se partagent le même territoire, ce qui ne va pas sans poser quelques problèmes.

Rédigé par Le Zapping du PAF

Publié dans #France 5

Commenter cet article