Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Soirée continue "Alcool : un tabou français ?" avec une fiction et un débat ce soir sur France 2

Soirée continue "Alcool : un tabou français ?" avec une fiction et un débat ce soir sur France 2

Ce mercredi à partir de 20h55, les téléspectateurs de France 2 pourront retrouver Julien Bugier aux commandes d'une soirée continue sur le thème "Alcool : un tabou français ?" avec au programme un téléfilm inédit qui sera suivi d'un débat.

20h55 - La soif de vivre
Téléfilm de Lorenzo Gabriele avec Claire Keim (Lisa), Grégory Montel (Vincent), Hélie Thonnat (Thomas), Shemss Audat (Agnès) Et Avec La Participation De Jean-Michel Noirey (Gérard), Frédéric Van Den Driessche (Dr Padowski), Rosemarie La Vaullée (Psychiatre)
Lisa, mariée avecVincent, mère de Thomas (11 ans) et d’une petite fille de quelques mois, se laisse petit à petit submerger par son alcoolisme. L’amour est présent mais le tabou de cette maladie plonge la famille dans un véritable mal-être. Thomas est la seule personne à s’occuper de sa petite soeur tandis que plus rien ne compte pour sa mère en dehors de son addiction. Comment Thomas va-t-il interpréter des problèmes d’adultes qui le dépassent ? Lisa va-t-elle réussir à se prendre en main et trouver la force d’affronter sa maladie pour tenter d’en guérir ?

22h25 - Grand débat Alcool : un tabou français ?
Suite à la diffusion du film « La soif de vivre », France 2 propose une nouvelle Soirée continue présentée par Julian Bugier.
49 000 personnes meurent chaque année en France à cause de l’alcool. C’est la  deuxième cause évitable de mortalité après le tabac.

Nous consommons 12 litres d’alcool pur par habitant et par an soit 30% de plus que la moyenne européenne. Associé à la convivialité et à la culture française, on estime à près de 9 millions le nombre de consommateurs réguliers.

Une question se pose : Français, serions-nous victimes de notre « culture du vin » ?

Selon la cour des comptes, qui a publié un  rapport sur la question en juin dernier, les politiques publiques de lutte contre les consommations nocives d’alcool en France sont peu efficaces en raison de la « tolérance » générale vis-à-vis de ce produit.

A l’heure où le gouvernement s’apprête à faire baisser les limitations de vitesse sur les routes, pourquoi ne fait-il pas preuve de la même fermeté face aux alcooliers ? Les lobbys sont-ils encore trop puissants ?

Pour débattre, Julian Bugier sera entouré de témoins ayant connu la spirale de l’alcoolisme, de leur entourage, de spécialistes de l’addiction et de représentants de l’Etat.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article