Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

« Toon Marty », nouvelle série d'animation dès ce soir sur France 4

« Toon Marty », nouvelle série d'animation dès ce soir sur France 4

Une nouvelle série pleine d'énergie intègre dès ce soir à 19h45 la famille des Minikeums sur France 4 !

Dans un pur esprit cartoon et dans la lignée d'Atomic Puppet, « Toon Marty » propose des aventures délirantes et complètement loufoques où l'on retrouve tous les codes du cartoon, mais aussi ceux, largement détournés, des super héros. Gags, chutes, explosions et déformations dans tous les sens, à Toonville, on ne rate jamais une occasion de s'éclater ! En journée, retrouvez des épisodes inédits de « L’homme le plus petit du monde ».

Au centre de ToonVille se trouve le ToonMarché, lieu de prédilection de tous les Toons. En tant qu’employé numéro un (comprenez « le seul et l’unique »), Marty pense que son travail consiste à mettre son nez partout... Et rien n’intéresse plus Marty que ça, hormis peut-être l’industrie du spectacle... Chaque bond, roulade ou pirouette est l’élément déclencheur d’une extraordinaire aventure pour notre protagoniste. De nature généreuse, Marty s’assure toujours d’inclure tout le monde à ses Marty-Party !
 
Épisode 1 - Père et Vice
Marty devient l’assistant de Burnatron, qui apprécie ses talents plus que ceux de son fils. Burnie se sent rejeté par son père et par son meilleur ami. Marty trouve une façon explosive de rapprocher père et fils.

Épisode 2 - La Guerre des gauffres
Quand Marty branche un vieux gaufrier, il libère sir Gaufre, un beau parleur détraqué qui veut convertir ToonVille et ses toons en gaufres. Marty lui livre une guerre sans merci !

Épisode 3 - Le Jour de la mascotte
Il est temps de trouver une nouvelle mascotte pour le ToonMarché, et Marty n’est pas seul dans la course ! Burnie gagne le titre, mais il n’est pas à la hauteur de la tâche, et Marty devient son mentor.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article