Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Frania, mémoire vivante des camps" dans "13h15, le dimanche" sur France 2

"Frania, mémoire vivante des camps" dans "13h15, le dimanche" sur France 2

Des images, des émotions, une écriture sensible aux aventures humaines : « 13h15, le samedi » et « 13h15, le dimanche » proposent des histoires françaises, le feuilleton de la politique, les coulisses de la vie de tous les jours, les sagas familiales et les confidences des grands témoins.

Le magazine de la rédaction de France 2 au ton dynamique et décalé sur l'actualité, l'air du temps et la politique.

Au sommaire ce dimanche 1er juillet, "Frania, mémoire vivante des camps", un sujet de Mériem Lay, Henri Desaunay et Smaïn Belhadj.

Frania Eisenbach Haverland est née en Pologne il y a 92 ans. Après avoir survécu à l’enfer des camps nazis, elle est arrivée en France en 1945. Depuis, elle n’a jamais voulu revenir dans son pays natal où les 60 personnes qui composaient sa famille ont été assassinées…

Pourtant en mai dernier, sa petite fille, Eléonore, lui demande d’y aller avec elle. Elle veut comprendre l’histoire de sa grand-mère. Frania a accepté cette épreuve. Le magazine 13h15 a suivi leur voyage, un voyage dans l’espace et dans le temps d’une intense émotion.

Autre sujet diffusé ce dimanche, "Du coeur au ventre", un documentaire signé Alice Gauvin, Guillaume Beaufils et Myriam Semerjian (Rediffusion).

Il y a 46 ans, une jeune fille de 17 ans, Marie-Claire, était jugée au Tribunal de Bobigny. Jugée pour avoir avorté. Nous sommes en 1972 et l'avortement est interdit en France.

Les femmes avortent quand même, dans la clandestinité et des conditions dramatiques, parfois au péril de leur vie. Des femmes, des médecins, vont s'engager pour briser la loi du silence et obtenir une loi qui autorise l'interruption volontaire de grossesse. C'est l'histoire d'un combat, d'un débat passionné. Sur la vie, la mort, et sur un acte encore tabou aujourd'hui. « Aucune femme ne recourt de gaieté de cœur à l'avortement » dira Simone Veil à la tribune de l'Assemblée nationale.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article