Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La petite histoire de France s'installe en prime ce soir sur W9

La petite histoire de France s'installe en prime ce soir sur W9

Ce soir à partir de 21h, W9 diffusera "La petite histoire de France, le prime", dans lequel les téléspectateurs pourront retrouver  Alban Ivanov (François D'arc), Ophélia Kolb (Ysabeau), Fatsah Bouyahmed (Gaspard), Charline Paul (Catherine), François Levantal (Comte Philippe Honoré De Roche Saint-Pierre), Anne-Sophie Girard (Comtesse Marie-Louise De Roche Saint-Pierre) mais également des guests avec Jérôme Niel, Ary Abittan, Thomas Vdb, Jonathan Lambert et Jamel Debbouze.

Jeanne d’Arc, Louis XIV et Napoléon : trois des noms les plus illustres de l’histoire de France. Mais l’histoire n’est pas faite que de lumière, elle a aussi sa part d’ombre. C’est là que vivent la plupart des gens. Et ce soir, c’est là que nous allons.

An de grâce quatorze cent trente ! Le Royaume de France a peur ! Jeanne d’Arc est prisonnière ! Tout espoir de vaincre les perdes Anglais est mort. Sauf peut-être si François d’Arc, son obscur cousin resté à Domrémy, se décidait enn à aller la libérer.

Seize cent quatre-vingt-quinze, la fin du Grand Siècle, celui de Louis XIV, le roi soleil brille sur l’Europe. Mais pour son cousin, le Comte Philippe Honoré de Roche Saint Pierre, exilé du côté de Nevers, c’est plutôt la pénombre et la gadoue. Parviendra-t-il à réintégrer la Cour de Versailles ?

Dix-huit cent dix, l’Empereur Napoléon Ier est à l’apogée de son règne. La stabilité économique devrait apporter à tous richesse et prospérité. Seulement pour certains, comme sa cousine Rénata et son mari Jean, aubergistes parisiens, plus ne sera jamais assez, ils sont bien décidés à se gaver. Et si l’ascenseur social s’arrêtait enfin à leur étage ? Ils ont raté leur rendez-vous avec la grande Histoire, ce soir une seconde chance leur est offerte.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article