Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une soirée consacrée à Michel Legrand pour Noël sur ARTE (vidéo)

Une soirée consacrée à Michel Legrand pour Noël sur ARTE (vidéo)

Jour de Noël et beau cadeau d'ARTE à ses téléspectateurs en leur proposant ce mardi 25 décembre à partir de 20h50 une soirée consacrée au compositeur Michel Legrand avec le film des "Demoiselles de Rochefort" suivi d'un documentaire.

20h50 - Les Demoiselles de Rochefort
Film de Jacques Demy (France, 1967, 1h59mn)/ Avec Catherine Deneuve (Delphine), Françoise Dorléac (Solange), Danielle Darrieux (Yvonne), George Chakiris (Étienne), Gene Kelly (Andy Miller), Michel Piccoli (Simon Dame), Jacques Perrin (Maxence)...
Deux jumelles “nées sous le signe des Gémeaux” rêvent du grand amour. Jacques Demy importe la comédie musicale “à l’américaine” avec la complicité de Michel Legrand et de Gene Kelly. Jacques Demy a écrit les paroles, Michel Legrand composé la musique, quand le décorateur Bernard Evein a coquettement repeint pour l’occasion des rues entières de Rochefort–sur–Mer. Trois ans après Les parapluies de Cherbourg, son précédent et déchirant chef-d’œuvre, Demy transplante dans une France provinciale et stylisée l’abattage euphorisant de la comédie musicale “à l’américaine”.

22h50 - Michel Legrand, sans mesure
Documentaire de Gregory Monro (France, 2018, 52mn)
Un portrait jubilatoire de Michel Legrand, musicien aux carrières multiples passé de l’arrangement à la composition, du jazz au classique, de la Nouvelle Vague à Hollywood.

Tout jeune, Michel Legrand apprend la musique seul, en reproduisant des airs qu’il écoute à la radio. Happé par sa passion pour le jazz, il a joué avec les plus grands jazzmen (Miles Davis, John Coltrane…) et a aussi été compositeur, arrangeur, pianiste, chanteur et chef d’orchestre. Grâce à lui, la musique de film passe au premier plan. Avec Jacques Demy, ils inventent le musical à la française. Compositeur de la Nouvelle Vague, Michel Legrand n’en cède pas moins aux sirènes d’Hollywood, où il remportera trois Oscars et un plébiscite que la critique française lui refuse encore.

De nombreuses archives et des extraits de films dévoilent son sens du show, son énergie débordante, sa virtuosité et l’inimitable phrasé de sa musique. Au cours d’un émouvant entretien, Michel Legrand évoque ses années de jeunesse, sa carrière et même son mauvais caractère. Des intervenants, de Bertrand Tavernier à Xavier Beauvois en passant par son biographe Stéphane Lerouge, portent un regard amusé et admiratif sur le musicien et son œuvre.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article