Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le combat des "Indiscrète" dans "13h15, le samedi" sur France 2

Le combat des "Indiscrète"  dans "13h15, le samedi" sur France 2

Des images, des émotions, une écriture sensible aux aventures humaines : « 13h15, le samedi » et « 13h15, le dimanche » proposent des histoires françaises, le feuilleton de la politique, les coulisses de la vie de tous les jours, les sagas familiales et les confidences des grands témoins.

Le magazine de la rédaction de France 2 au ton dynamique et décalé sur l'actualité, l'air du temps et la politique.

Au sommaire ce samedi 26 janvier, Le combat des "Indiscrète", un reportage signé Morgane du Liège, Guillaume Beaufils, Claire-Marie Denis et Bérengère Lafont.

C’est l’histoire d’un combat. Celui de deux femmes, Béatrice Mongella et Christelle Bois, qui veulent sauver leur emploi, celui de leurs 23 salariés et honorer la mémoire de leur ancien PDG, Didier Degrand.

Lorsqu’en 2010, la célèbre marque de lingerie Aubade délocalise sa production en Tunisie, les deux anciennes cadres de l'entreprise sont licenciées et décident avec leur collègue Didier Degrand d'investir la totalité de leurs indemnités de départ dans la création d’Indiscrète : une manufacture de lingerie fine, haut de gamme, entièrement confectionnée en France, vendue à domicile.

Les premières années sont enthousiasmantes. La manufacture, basée à Chauvigny, dans la Vienne, emploie 23 ouvrières à temps plein et voit ses ventes décoller.
Mais comme de nombreuses petites entreprises françaises, en particulier dans ce secteur textile très concurrentiel, Indiscrète n’a pas les reins assez solides pour faire face aux imprévus. Et quand un gros client ferme boutique et n’honore pas ses commandes, c’est le début de la descente aux enfers.

La liquidation judiciaire est prononcée le 24 juillet. Quinze jours plus tard, le patron Didier se suicide sur son lieu de travail. Pendant plusieurs mois, les équipes de 13H15 le samedi ont accompagné Béatrice, Christelle et les salariées d’Indiscrète dans leur combat pour sauver la manufacture.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article