Les affaires Ilan Halimi - et Patrick Henry inaugurent la nouvelle case « Enlèvements » ce soir sur C8

Publié le 15 Mars 2019

Les affaires Ilan Halimi - et Patrick Henry inaugurent la nouvelle case « Enlèvements » ce soir sur C8

Ce vendredi à 21h, C8 lancera une nouvelle collection intitulée « Enlèvements » qui revient sur ces faits divers exceptionnels qui ont tous un même point de départ : une disparition, un enlèvement.

Vous allez plonger dans ces histoires grâce aux témoignages bouleversants des protagonistes qui ont vécu ces affaires.

Proches, avocats, policiers, gendarmes, journalistes... Tous ont accepté de se livrer. Ils racontent ces destins volés, ces noms que nous connaissons tous : Estelle Mouzin, le baron Empain, Agnès Marin…

Affaire Ilan Halimi - Le Gang des barbares
Document réalisé par Nicolas Breneol
Le 13 février, Ilan Halimi, jeune vendeur de téléphonie mobile à Paris, est découvert, agonisant, le long des voies du RER, à Sainte-Geneviève-des-Bois. Il décédera lors de son transfert à l’hôpital. Le soir du 20 janvier 2006, il avait rejoint une jeune fille, rencontrée dans son magasin, quelques jours plus tôt. Le jeune homme tombe alors dans un guet-apens, le début d'un interminable calvaire. Il sera torturé pendant 24 jours et séquestré par une vingtaine de personnes. A leur tête, celui qui se fait appeler « le cerveau du gang des barbares » : Youssouf Fofana. Ce dernier clame sa haine des juifs. Il réclame à la famille d'Ilan une rançon d’un montant de 450 000 euros pour sa libération. Pour ce crime antisémite, Youssouf Fofana a été condamné à perpétuité, assortie d'une peine de sûreté de vingt-deux ans.

Affaire Patrick Henry - La France a peur
Document réalisé par Astrid Verdun
"Ce soir, la France a peur", lance le présentateur Roger Gicquel en ouverture du JT de la première chaîne, le 18 février 1977. Quelques mois plutôt, un petit garçon, Philippe Bertrand, 8 ans, a été enlevé à la sortie de son école. Quelques minutes plus tard, dans le pavillon familial, le téléphone sonne : « Votre fils vous sera rendu contre une rançon d’un million de francs ». D’autres appels suivront. Ce jeu de piste macabre durera 18 jours avant qu'on ne découvre le garçonnet mort, enroulé dans un tapis, sous un lit. L'auteur de cet enlèvement et de ce meurtre s’appelle Patrick Henry. Il devient l'homme le plus détesté de France. A l'époque, la peine de mort est toujours appliquée en France. Le 19 janvier 1977, à Troyes, s'ouvre le procès de celui qu'on appelle « le monstre ». Trois jours d’audience où son avocat, Robert Badinter, va tout faire pour que son client, échappe à la guillotine.

Rédigé par Sarah

Publié dans #Actu TV, #C8

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article